Éco-Business

Augmentation à 135% des droits de douane sur l’importation du blé

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi à Rabat, le projet de loi n°19-17 portant sur la modification du droit d’importation applicable au blé tendre et ses dérivés.

Dans l’objectif d’assurer une commercialisation de la production nationale du blé tendre dans de bonnes conditions et de garantir un revenu adéquat aux agriculteurs, il a été ainsi décidé d’augmenter de 30% à 135% les droits de douane appliqués au blé tendre, et ceci à partir de la publication de ce texte au Bulletin officiel jusqu’à fin décembre 2017.

«Ce projet intervient dans un contexte marqué par une chute importante, depuis 2016, des prix du blé tendre sur les marchés internationaux, sous l’effet d’une importante hausse des stocks mondiaux et des prévisions d’une forte production de cette matière, outre le niveau record de la production céréalière nationale en 2017 et le niveau actuel des prix d’importation du blé tendre», a indiqué Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, à l’issue du Conseil de gouvernement.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page