Éco-Business

Assurance auto : rush attendu sur la garantie bris de glace 

La réduction drastique de la capacité mondiale de production de verre, du fait du Covid-19, le coût de redémarrage des unités de production élevé et la flambée des prix de l’énergie, composante majeure du coût de transformation de la silice (SiO2), font exploser le prix du verre sur le marché iternational.

Selon Tarik EL Khaiter, expert juridique technique pour le secteur automobile, dirigeant du cabinet d’expertise Amghar, «cette augmentation aura un impact sur le prix du vitrage automobile et, par conséquent, on assistera, dans les jours à venir, à un afflux de souscripteurs à la garantie bris de glace auprès des assurances auto». Car, dit-il, «la réparation en cas de sinistre sera un bon deal». Rappelons qu’un bris de glace peut arriver suite à un acte de vandalisme, un accrochage, ou une projection de cailloux.

Par rapport à cela, l’assurance auto propose la garantie bris de glace afin de protéger le souscripteur de ces risques. Contrairement au vol et à l’incendie, la garantie bris de glace n’est pas toujours une garantie principale. Elle peut être une garantie optionnelle que le souscripteur paie en plus, en fonction de ses besoins. Elle est valable pour toutes les parties vitrées du véhicule, à savoir le pare-brise, les vitres latérales, la lunette arrière, le toit ouvrant, les rétroviseurs, les ampoules et les phares.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page