Éco-Business

Agadir : la médiathèque prend forme

Point nodal du réseau de lecture lancé dans le cadre du Programme de développement urbain (PDU) d’Agadir 2020-2024, le centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir se concrétise. La Société de développement local Agadir Souss-Massa aménagement vient de lancer l’appel d’offre (n°42/2021/ s2a) afférent aux travaux de réalisation de ce projet sur 3.000 m² couverts au niveau du futur parc Al Inbiâat. Le terrain devant abriter ce projet est situé en bordure de l’avenue Hassan II à proximité de la porte sud du stade Al Inbiâat.

L’adjudicataire de ce marché sera connu à partir de mi-juillet, date prévue pour la séance publique d’ouverture des plis. Les travaux d’aménagement mobiliseront une enveloppe de 29,2 MDH, selon le budget estimé par le maître d’ouvrage, la SDL Agadir Souss-Massa Aménagement.


Ces derniers seront exécutés dans un délai fixé à 18 mois, y compris la préparation et l’installation de chantier. Les travaux dont fait l’objet le présent appel d’offres comprennent, entre autres, les travaux des gros œuvres, l’étanchéité et l’électricité en plus de l’installation des ascenseurs en plus de la plomberie et la protection contre l’incendie-climatisation, la peinture ainsi que le revêtement et menuiserie en bois, métallique, aluminium. À cela s’ajoutent les voiries et travaux divers (VRD) et les aménagements extérieurs.

Parc Al Inbbiâat : deux composantes lancées
Le Centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir fait partie du 6e axe du programme de développement urbain (PDU) d’Agadir 2020-2024, notamment la promotion des activités culturelles. Ce projet est réalisé pour le compte du ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports. Un réseau de lecture publique (déjà lancé) devrait également couvrir les différents quartiers de la ville. Il comporte 23 points prévus dans le cadre de ce volet à travers la réalisation de 17 constructions légères et 6 points qui seront réhabilités et aménagés et un bibliobus.

Actuellement, deux composantes du parc Al Inbiâat, étendu sur 25 hectares, ont été lancées. Il s’agit du Centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir et le premier parking souterrain public de la ville d’Agadir. Adjugé à hauteur de 79,2 MDH, ce parking situé au niveau du bd Mohammed V sera doté d’une capacité de 600 places sur deux niveaux. Par ailleurs et dans la même zone, l’opération de lifting du théâtre de verdure sur l’avenue Mohammed V a été lancée. Outre la façade qui sera mise en lumière, les travaux consistent en la refonte des lots techniques et architecturaux de cette structure culturelle.

Zone culturelle à proximité du Parc Al Inbiâat
Le projet du Grand théâtre d’Agadir, d’une capacité de 1.000 places et situé près du théâtre de verdure, sera réalisé sur un terrain domanial d’environ 2 hectares limitrophe au musée Amazigh. C’est la société Al Omrane Agadir Souss-Massa qui a été chargée de réaliser ce projet culturel qui représente un investissement de 80 MDH, dont 60 MDH seront alloués par le ministère de la Culture d’ici 2024.

De leur côté, le Conseil régional du Souss-Massa et la commune urbaine d’Agadir ont mobilisé 10 MDH chacune pour le financement de ce projet. Cette zone qui sera le cœur battant culturel de la ville verra aussi la réalisation du musée du patrimoine amazigh sur 2.200 m². D’autres projets culturels ont été également lancés, plus loin, de cette zone, notamment le projet de reconversion et de réhabilitation de l’ancien siège de Bank Al-Maghrib en musée de la mémoire d’Agadir en plus de la réalisation d’un espace culturel dans la coupole de l’ancien marché de gros d’Agadir à proximité du conservatoire municipal de musique en plus de la réhabilitation du cinéma Sahara et le marché municipal à Talborjt. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page