Éco-Business

AFD-Casa Transport : 1,1 MMDH pour deux nouvelles lignes de tramway

La crise de la Covid-19 a occasionné une baisse de 90% de la fréquentation du tramway. Avec ces deux nouvelles lignes, Casa Transport escompte une amélioration de ses performances.

L’Agence française de développement (AFD) vient d’octroyer à Casa Transport une enveloppe de 1,1 MMDH pour l’agrandissement de l’offre de transports en commun. À ce prêt, s’ajoute une subvention d’assistance technique de 5,5 MDH. L’accord de prêt, relatif à ce soutien financier, a été signé lundi en présence de l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, l’AFD et la société Casa Transport. Ce nouveau concours financier et technique de l’AFD à Casa Transport, souligne un communiqué de l’entreprise, «permettra d’agrandir l’offre de transports en commun accessibles au plus grand nombre, de promouvoir l’usage d’un mode de transport propre et sobre en carbone et d’améliorer la qualité de service des transports publics». «À travers ce nouveau partenariat, l’AFD accompagne Casa Transport dans la mise en place d’un système de transport efficace contribuant à plusieurs objectifs mondiaux sur le développement durable, en donnant accès au plus grand nombre aux services publics et à l’emploi avec un impact réduit sur l’environnement», a expliqué Hélène Le Gal suite à la conclusion de l’accord.


Pour sa part, Nabil Belabed, directeur général de la société Casa Transport, a fait savoir que «la mise en œuvre des lignes T3 et T4 constitue une étape importante dans la mise en œuvre du plan de déplacement urbain de Casablanca, l’objectif à terme étant d’offrir un réseau de transport collectif de qualité, le plus large possible et proposant une intermodalité efficace avec les autres modes de transport».

D’un autre côté, le management de Casa Transport souligne que l’enjeu de ce programme porte également sur la promotion de l’égalité femmes-hommes. À ce propos, Mihoub Mezouaghi, directeur de l’AFD au Maroc, affirme que «le projet a également pour objectif l’accroissement de l’accès des femmes aux transports en commun et d’un meilleur accès des femmes aux sources d’emploi, notamment sur Casablanca. Il permettra aux femmes, mais également aux personnes à mobilité réduite, de se déplacer de manière sûre confortable». Et de préciser que 49% des usagers des lignes T1 et T2 du tramway sont des femmes. Concernant les nouvelles lignes T3 et T4, les travaux d’infrastructures et d’aménagement de façade à façade ont déjà démarré et devront s’achever en fin 2023. La ligne T3, d’une longueur de 14 km comportera 20 stations et desservira les axes suivants : boulevards Abdelkader Essahraoui, Idriss El Allam, Idriss Harti, Mohammed VI, place de la Victoire, Mohammed Smiha et la gare Casa-Port. Quant à la ligne T4, elle comptera 19 stations sur une longueur de 12,5 km et desservira les axes ci-après : boulevards Okba Ibnou Nafiaa, Idriss al Harti, Idriss El Allam, Forces Auxiliaires, boulevard du Nil, Anoual, 10-Mars, Oulad Ziane, place de la Victoire, Rahal Meskini, Allal El Fassi et le parc de la Ligue arabe. Le projet des lignes T3 et T4 s’accompagnera de la réalisation, dans le quartier Lahrayouine, d’un troisième centre d’excellence du réseau de transport en commun en site propre. Ce dernier, qui viendra s’ajouter au centre d’opération et de maintenance de Sidi Moumen et à celui de Sidi Bernoussi, sera le plus grand du réseau. 

Dans la continuité…

Dans ce contexte de crise sanitaire, la société Casa Transport rappelle que toutes les dispositions ont été prises pour assurer la sécurité des usagers. Ainsi, le tramway a continué à fonctionner en réduisant de moitié sa charge, en exigeant le port du masque à l’intérieur et en procédant à des contrôles réguliers pour s’assurer du respect des mesures barrières. Les tramways sont également désinfectés à chaque terminus et le soir à la fin de leurs services. La société affirme également que la crise de la Covid-19 a occasionné une baisse de 90% de la fréquentation du tramway, surtout durant les mois de confinement. Avec ces deux nouvelles lignes, Casa Transport espère donc une amélioration de ses performances. Pour rappel, le partenariat financier entre Casa Transport et l’AFD a été lancé en 2012 par un premier financement de 23 millions d’euros pour la réalisation de la première ligne du tramway de l’agglomération, suivi d’un deuxième financement, en 2017, de 30 millions d’euros pour la réalisation de la deuxième ligne. Ces prêts ont été accompagnés par des subventions de 1,3 M€ et 500.000 € pour le financement d’études stratégiques et d’assistance technique sur le volet environnemental et social.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page