Éco-Business

À Fès, l’ex-COTEF draine de nouveaux investissements

Après l’installation de la société Alstom dans la zone de l’ex-COTEF, la Commission régionale unifiée de l’investissement (CRUI) de Fès-Meknès vient de donner son avis favorable pour 8 projets à fort impact socio-économique pour un investissement prévisionnel de 213 MDH permettant de créer 1.560 emplois.

C’est ce qui ressort de la dernière réunion de la CRUI tenue le 16 janvier sous la présidence du wali de la Région Fès-Meknès qui a été principalement dédiée à l’évaluation préalable des demandes déposées pour la réalisation de projets industriels dans la zone dite ex-COTEF du quartier industriel de Sidi Brahim.


Les deux filières les plus représentées sont l’industrie textile et cuir avec 44% et l’industrie chimique et parachimique avec 31%.

«Suite à l’appel à projets lancé en octobre dernier, dix-neuf demandes ont été déposées pour un investissement global de 270 MDH permettant la création de 1.945 nouveau emplois», expliquent les responsables du CRI Fès-Meknès.

Les lots de terrains mis à la disposition des industriels sont soumis à un CPS. Ils sont dans un premier lieu «locatifs» et réservés aux industries non polluantes. Parmi les conditions d’attribution figurent également la création de nouvelles entreprises avec une possibilité d’extension en cas de création de nouveaux emplois. Dans une première phase, cette opération concerne une vingtaine de lots dont la superficie varie entre 1.615 et 2.690 m². Au cours du processus d’installation des entreprises, le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique représenté au sein de ladite commission participera à l’évaluation des projets, formulera son expertise et accompagnera les investisseurs dans la préparation de leurs dossiers aux côtés du CRI. Dans la continuité des actions engagées dans le développement de cette zone, un appel à projets a été lancé le 23 janvier 2020 par le CRI Fès-Meknès.

La méthodologie adoptée par la CRUI pour l’évaluation des demandes avait pour objectifs d’assurer une objectivité dans l’opération d’attribution des lots, de privilégier les projets générant le plus d’emplois et mobilisant le montant d’investissement le plus important dans les filières industrielles à forte valeur ajoutée, bénéficiant d’une rentabilité maximale en matière d’emplois générés par m² et réduisant les superficies non valorisées en matière d’emplois et d’investissement comme celles exploitées en entrepôts.

Concernant les nouveaux projets d’investissements dans l’ensemble du territoire de la région, la CRUI Fès-Meknès a statué favorablement sur 27 projets pour un montant d’investissements potentiels global d’environ 1,2 MMDH. Ces projets socio-économiques devront générer quelque 4.500 emplois.

Les travaux d’Alstom bien avancés
Alors que les résultats de l’appel à projets de l’ex-COTEF lancé en octobre dernier viennent d’être dévoilés, la société Alstom a déjà atteint un stade avancé dans la réalisation des travaux. En effet, ladite société propose d’investir une enveloppe de 40 MDH pour la mise en place d’une unité industrielle dédiée à la fabrication et au montage des câbles et armoires électriques dans la ville de Fès. Cet investissement qui sera établi sur 3 hectares va permettre la création de plus de 330 emplois à l’horizon 2023 tout en gardant les 420 emplois existants.

Dans ce cadre, il est à rappeler que le conseil communal a dédié une prime à l’emploi pour la société. Il s’agit d’une subvention de 1.980.000 DH en faveur de la société Cabliance, filiale d’Alstom sous forme d’une prime à l’emploi à hauteur de 6.000 DH pour chaque nouveau poste créé.

Il est à noter que suite à la validation du dossier d’investissement de la société Alstom Cabliance, cette dernière a rassemblé près de 60 fonds d’investissement partenaires pour discuter des possibilités d’investissements dans cette zone. Certaines voix parlent également de la société Maroc-Modis-Triumph qui a affiché dernièrement son intérêt pour récupérer une partie de ce terrain. La société de textile Maroc-Modis emploie actuellement près de 5.000 salariés et réalise un chiffre d’affaires équivalant à 1 MMDH.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page