Éco-Business

228 MMDH consacrés à la santé en Afrique

Une enveloppe de 21 milliards d’euros (soit 228,7 MMDH) sera dédiée à la réforme des systèmes de soins de santé en Afrique sur une durée de 3 à 5 ans, ont annoncé la Banque mondiale et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, dans un communiqué commun, le vendredi 26 août.
 
Après la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (Ticad), la Banque mondiale s’est engagée à investir 145,7 MMDH en cinq ans pour aider à une mise en place d’une couverture de santé universelle.
 
Pour sa part, le Fonds mondial s’engage à investir une somme de 87,46 MMDH dans des programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui touchent des millions de personnes en Afrique.


Environ 58 MMDH du budget seront dédiés directement aux 3 maladies les plus meurtrières dans le monde, explique Seth Faison, directeur de la communication du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.
 
Il poursuit : «Environ trois-quarts de notre investissement global seront destinés à des pays où le poids de ces maladies est le plus lourd [..]. Par exemple, en République démocratique du Congo, au Nigeria, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie, en Afrique du Sud, mais nous avons aussi des programmes étendus dans pratiquement tous les pays francophones en Afrique de l’Ouest».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page