Archives

Nawal El Moutawakel : Mission accomplie à Rio !

La présidente de la Commission de Coordination n’a pas chômé dans l’organisation des JO de Rio. Elle a participé à plus d’une centaine de réunions de commission. Un travail marathonien qui a contribué à la réussite des olympiades et qui lui a valu les félicitations du président du CIO.


«Nawal nous a démontré qu’elle était aussi efficace en tant qu’administrateur de sport qu’en  tant qu’athlète.» C’est avec ces mots que Thomas Bach (photo), président du Comité international olympique (CIO), a félicité Nawal El Moutawakel à l’occasion de la fin de sa mission en tant que présidente de la Commission de coordination des Jeux Olympiques de Rio 2016. Une reconnaissance que le président fonde sur le parcours impressionnant de la championne marocaine au sein du CIO. Rappelons que Nawal El Moutawakel est membre de l’organisation depuis 1998, période pendant laquelle elle a également dirigé la commission d’évaluation en 2009. Depuis l’élection de la ville de Rio pour les Jeux Olympiques de 2016, El Moutawakel a, au cours des 7 dernières années, parcouru plus de 200.000 km entre Casablanca et la «cidade maravilhosa» (cité merveilleuse).

Dans ce cadre, la présidente a conduit 15 examens du projet ce qui implique la visite de plus de 120 sites sportifs. Elle a également participé à 10 réunions de la Commission de coordination, plus de 100 autres avec les différents responsables du gouvernement au Brésil et a présenté 30 rapports au Comité exécutif  et 7 rapports à la session du CIO. Elle a donné 25 discours d’ouverture et de clôture. Autant de responsabilités dans le cadre desquelles l’ancienne championne olympique de 1984 a, toujours selon Bach, été «un leader remarquable capable de travailler efficacement avec toutes les parties prenantes, en particulier les Fédérations internationales et les Comités nationaux olympiques tout en épousant complètement l’esprit des Cariocas».

Lors de sa déclaration, Nawal El Moutawakel a , pour sa part, félicité ses collaborateurs, notamment Carlos Nuzman, président du Comité d’organisation de Rio 2016, Eduardo Paes Cher, maire de Rio, et Sidney Levy, directeur général du Comité d’organisation de Rio 2016. Une équipe qui peut déjà être fière d’avoir organisé avec succès les tout premiers Jeux Olympiques d’Amérique du Sud. Un succès loué du début à la clôture des Jeux, tenus du 5 au 21 août. Il faut dire que Nawal El Moutawakel a toujours porté haut les couleurs du Maroc, depuis sa médaille d’or sur le 400 m haies au JO de Los Angelès en 1984. Elle avait alors 22 ans et entrait dans la légende par la grande porte.

De fait, elle est devenue une icône pour plusieurs générations de femmes arabes, africaines et musulmanes en remportant une médaille d’or. Battante, elle s’est frayé un chemin dans un monde dominé par les hommes, notamment au sein du Comité international olympique. Elle en est la vice-présidente, et membre du bureau exécutif. Nommée présidente de la commission de coordination des Jeux olympiques de Rio 2016, Nawal El Moutawakel ne néglige pas son ancrage dans la vie associative nationale, et même politique. Militante engagée, elle a été ministre de la Jeunesse et des sports sous Abbas El Fassi (du 15 octobre 2007 au 29 juillet 2009), et avant cela secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires sociales, chargée de la Jeunesse et des sports dans le gouvernement de Abdellatif Filali (du 13 août 1997 au 13 mars 1998).  

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page