Sports

WAC-AS FAR, premier crash test pour le Complexe Mohammed V

Le Complexe Mohammed V rouvrira ses portes officiellement le lundi 3 avril avec une affiche de choix, puisque le WAC va affronter l’AS FAR. Pourtant, la décision de la réouverture du stade emblématique de Casablanca est tombée par surprise, le 21 mars, après une visite de l’enceinte par des responsables de la police casablancaise, la gendarmerie royale, des représentants de la ville, en plus des membres du Raja et du WAC.

Changement des sièges, mise en place d’un contrôle d’accès, vidéosurveillance moyennant 88 caméras, installation de deux écrans géants de dernière génération, le Stade d’honneur a subi une réelle cure de jouvence, mais ce lifting, qui a coûté la bagatelle de 220 MDH à la ville de Casablanca, risque de ne pas donner les résultats escomptés puisque le Complexe Mohammed V n’est pas encore fin prêt. En effet, plusieurs travaux restent à finaliser, notamment à l’extérieur de l’enceinte. Pour éviter toute catastrophe, des instructions ont été données pour que les supporters n’occupent pas les parties des gradins qui ne sont pas totalement finalisées.


Les clubs de la capitale économique ne pourront également pas disputer leurs matchs pendant la nuit en attendant la remise à niveau de l’éclairage du stade.  

D’autres questions restent néanmoins en suspend, comme la restauration, les toilettes et l’animation.

Pour le moment, Casablanca Event, qui pilote la réhabilitation du stade, mène une course contre la montre pour être au rendez-vous le lundi prochain, mais il reste encore beaucoup à faire.
Le complexe accueillera, le choc Raja-FUS, le 5 avril, mais le grand test pour la réhabilitation du stade aura lieu le jour du Derby casablancais, programmé le 23 avril dans un stade supposé ne pas accueillir plus de 45.000 supporters.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page