Sports

Une «Romantada» à Rome ?

Le match qui a opposé hier soir au stade d’Anfield, dans le cadre de la demi-finale aller de la Ligue des Champions, le Liverpool FC à l’AS Rome est digne d’une finale…ou faut-il – oser – le dire, d’une première mi-temps d’une finale avant la grande finale.


Nul ne peut nier la prestation des Reds lors du match exceptionnel qui les a opposés à l’AS Roma. Et sans conteste, l’homme du match n’est autre – encore une fois – que l’égyptien Mohamed Salah qui, plus spectaculaire que jamais, a côtoyé les cages italiennes à deux reprises tout en offrant deux passes décisives soldées par deux buts signés Mané (56e) et Firmino (61e), ce dernier ajoutant son second de la soirée à la 69e minute. Après quoi les gladiateurs se sont réveillés en marquant deux buts : l’un signé Dzeko (81e), tandis que le second est du pied de Perotti (85e). Histoire d’alléger l’humiliation…

Mais là n’est pas toute la question puisque s’il y’en a vraiment une qui titille déjà les esprits, c’est bien celle-ci : une remontada est-elle toujours possible au Stadio Olimpico ? Et bien sûr, toutes les spéculations, mêmes les plus impossibles, restent possibles. Preuve en est le match explosif réalisé par les gladiateurs de Rome pendant leur lutte pour la victoire face au – très – grand FC Barcelone !

Si le miracle de la remontada devrait se répéter, il y aura derrière l’un des facteurs que voici : la rage de vaincre de la Louve ou la chance… ! Et même s’il est parfois dur de faire la différence, il parait que l’entraîneur de la Roma, Eusebio Di Francesco, a son propre mot qu’il a avancé à l’issue de la claque prise par Liverpool qui ne marchera pas seul pour conquérir Rome. Bien qu’ayant contesté le jeu de son milieu de terrain qui a perdu plusieurs duels d’où les buts encaissés, Di Francesco ne s’est pas empêché de louer son équipe pour les deux buts marqués en fin de match : «Nous méritons de marquer ces deux buts, cela montre notre caractère». «Mais cette demi-finale n’est pas finie. Ceux (en parlant des fans) qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux», a-t-il clamé.

De quoi installer le doute chez les Reds qui, sous la houlette d’un Jürgen Klopp avisé, sont à deux doigts d’enlacer la précieuse coupe. Cela dit, Salah et ses coéquipiers sont plus que conscients que l’AS Rome a récemment prouvé que la pluie vient bel et bien après le beau temps… 

La deuxième mi-temps (match retour) prévue le 2 mai prochain au Stadio Olimpico, verra peut-être les Giallorossi jouer une symphonie que retiendraient pour longtemps les grandes oreilles de cette fameuse coupe européenne. 

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page