Sports

Mondial : ce que pense le président de la CAF de l’exploit du Maroc

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a salué, dans une interview accordée à la MAP, l’exploit historique des Lions de l’Atlas à la Coupe du Monde de Qatar 2022, devenant le premier pays africain et arabe à se qualifier au demi-finale de cette compétition footballistique mondiale.

À l’issue d’une conférence de presse organisée, mercredi à Johannesburg, pour jeter la lumière sur les performances des équipes africaines au Mondial, M. Motsepe a souligné que le parcours exemplaire de la sélection marocaine est une source d’inspiration et un moment de fierté pour le football africain.

1. Comment les sélections africaines peuvent capitaliser sur l’exploit des Lions de l’Atlas en tant que première équipe africaine et arabe à atteindre les demi-finales d’une Coupe du monde ?

La qualification du Maroc aux demi-finales du Mondial a été un moment de fierté pour tout le continent africain, le monde arabe et au-delà.

Le Maroc a montré la voie aux autres pays africains, en prouvant que l’Afrique peut aussi avoir sa place au sommet du football mondial et que la Coupe du Monde est à portée de mains. Ce défi peut également être réussi par d’autres pays africains.

Beaucoup de pays africains doivent apprendre du Maroc qui a su donner l’intérêt nécessaire au sport, particulièrement le football grâce au leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui ne cesse de soutenir ce sport au niveau national.

Cette grande performance du Maroc au Qatar servira de stimulant pour les autres pays africains. Elle devrait inspirer et encourager les gouvernements à débloquer davantage d’investissements pour développer le football africain.

Comment évaluez-vous les progrès réalisés par le football marocain ?

Je suis très fier du niveau du football marocain aujourd’hui. Le Royaume est sur la bonne voie avec tout l’intérêt apporté par les autorités au développement de ce sport.

Les exploits historiques réalisés par les Lions de l’Atlas sont, en effet, le résultat de plusieurs années d’efforts et d’investissements dans les infrastructures footballistiques.

Je veux ainsi exprimer ma profonde gratitude à SM le Roi Mohammed VI, aux joueurs marocains et à la Fédération royale marocaine de football (FRMF), pour avoir rendu les Marocains et les Africains fiers.

Je suis persuadé que le Maroc, qui était tout près du sacre mondial, continuera sa marche victorieuse pour arriver aux plus hauts niveaux des compétitions internationales, voire remporter un jour la Coupe du monde.

Comment voyez-vous le présent et l’avenir du football africain?

Je suis convaincu que le futur du football africain est extrêmement radieux. Il faut seulement se concentrer sur les aspects positifs du football, un jeu qui rassemble les peuples, quelles que soient leurs origines, leurs ethnies ou leurs religions.

L’Afrique a réalisé des progrès significatifs qui devraient garantir que le football africain soit autonome et compétitif à l’échelle mondiale. Cela se reflète en partie dans les performances exceptionnelles du Maroc, mais aussi du Sénégal, du Cameroun, de la Tunisie et du Ghana lors du Mondial. Nous devons nous inspirer de ces pays.

Certains pays africains sont très compétitifs et ont le potentiel de représenter le continent au plus haut niveau du football mondial. L’Afrique a de grands joueurs qui peuvent réaliser d’autres succès.

Après l’exploit historique du Maroc, nous devons aller de l’avant et surtout croire que l’Afrique peut remporter la Coupe du monde.

Dans cette optique, la CAF est déterminée à poursuivre son soutien aux ligues africaines, à la formation des arbitres, ainsi qu’au développement du football aussi bien chez les filles que chez les garçons, notamment à travers le football scolaire.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page