Sports

Maroc-Belgique: l’exploit des Lions

Le Maroc fait tomber les Diables rouges au terme d’un match remarquable d’intensité et de rigueur tactique. Avec cette victoire, les Lions de l’Atlas se positionnent en tête de groupe et deviennent la première équipe à vaincre la Belgique en Coupe du monde.

Après un match nul probant contre la Croatie, mercredi, le Maroc a fait l’impossible devant les Diables rouges et renforce ainsi ses chances de qualification en huitièmes de finale. L’équipe marocaine, qui occupe le 22e rang mondial, s’est imposée avec brio face à la puissance belge, 2e au classement de la FIFA. Le Maroc fait tomber les Diables rouges au terme d’un match remarquable d’intensité et de rigueur tactique. Les Lions de l’Atlas se sont même montrés brillants par séquence à l’image d’un Sofiane Boufal et Hakim Ziyach virevoltants. Les Belges ont progressivement perdu le fil du match et ont cruellement manqué de justesse dans le dernier geste pour espérer un meilleur dénouement.

Dans un début de match très accroché, le Maroc a été légèrement plus dominant, mettant la pression dans le camp belge. Il a cependant fallu attendre la 73e minute pour voir l’ouverture du score des Marocains. Abdelhamid Sabiri a profité d’un coup franc côté gauche pour marquer le premier but. Quelques minutes après, plus précisément à la 92e, Zakaria Aboukhlal a placé sa frappe dans la lucarne de Thibaut Courtois, mettant ainsi les Lions de l’Atlas à l’abri. Malgré les tentatives timides des Belges, l’équipe nationale a réussi à mettre la pression dans le camp adverse.

Cette victoire a permis au Maroc de se relancer totalement dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Walid Regragui, entraîneur de l’équipe nationale, a estimé que ce match décisif a été conclu par une victoire méritée. «Je remercie les joueurs pour leur discipline et leur conviction à gagner ce match, ainsi que les supporters pour leur encouragement pendant les 92 minutes de jeu», précise-t-il.  À l’issue de la victoire, Hakim Ziyech a été désigné homme du match.

Passeur décisif sur le but de Zakaria Aboukhlal (92e), le joueur de Chelsea a été très mobile et entreprenant. C’est l’un des principaux artisans du succès des Lions de l’Atlas. Notons que le Maroc a commencé le match sans le gardien titulaire Yassine Bounou. D’ailleurs, selon notre envoyé spécial au Qatar, pendant l’échauffement, Bounou a eu des maux d’estomac.

Le coach Walid Regragui n’a pas voulu prendre de risques et a fait rentrer Munir El Kajoui. Yassine Bounou a quitté la pelouse avant la rencontre. Avec cette réussite, les Lions de l’Atlas décrochent seulement leur troisième victoire en Coupe du monde (en 6 participations) et ont toutes les cartes en main pour aller en huitièmes de finale pour la deuxième fois de leur histoire.

La dernière étape de ce tour pour le Maroc sera l’équipe du Canada, jeudi 1er décembre, à 17h, où un match nul sera significatif pour la qualification des Lions. Pour les Diables rouges, en revanche, ils devront passer par un match de la peur face à la Croatie, jeudi.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page