Sports

Ligue des champions d’Afrique. La coupe de la honte

Coup de théâtre à Radès ce soir.


Alors que la première mi-temps de la rencontre s’est déroulée sans histoires, la seconde a fait son entrée dans les annales du football africain. Menés au score (1-0) après un but de Youcef Belaïli à la 41ème minute, les joueurs de Faouzi Benzarti ont tenu à se faire justice eux-mêmes suite à un but de Walid Karti, invalidé par l’arbitre assistant pour un supposé hors-jeu.

Exigeant le recours au VAR de l’arbitre Bakary Gassama, qui a en amont signalé que la fonction était ‘’en panne’’ pour ce match, les Diables Rouges ont tout simplement arrêté le jeu à la 59e minute. Un moment de flottement qui a finalement duré plus d’1h30! Plus de 90 minutes d’incompréhension, d’interrogations et de suspens, au bout desquelles l’arbitre gambien a tranché, interprétant le refus des wydadis de reprendre le jeu comme un ‘’forfait’’, et accordant la victoire à l’Espérance de Tunis, qui empoche le titre de champion d’Afrique.

Une décision qui fera couler beaucoup d’encre dans les jours qui suivent et qui suscite beaucoup d’interrogations sur le rôle et « la neutralité » des instances dirigeantes de la CAF.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page