Sports

Le «Merci» de Renard aux Marocains aurait-il plus d’un sens ?

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Après l’élimination de la Coupe du monde de Russie au terme de la deuxième journée de la phase de groupes, le sélectionneur de l’équipe nationale marocaine de football, Hervé Renard, remercie tous les supporters marocains de leur soutien.


Après un parcours très réussie lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, l’aventure du Mondial 2018 est finie très tôt pour Hervé Renard et ses poulains. Néanmoins, Hervé Renard a tenu à remercier tous les Marocains pour leur soutien à l’équipe nationale. «Merci pour votre incroyable soutien. Merci à tous les supporters marocains du monde», a tweeté Renard.

Les remerciements du sélectionneur français des Lions de l’Atlas laisse pourtant s’installer la question sur son départ après le match des Lions face à l’Espagne, le 25 juin à Kaliningrad. Un match qui fait l’objet d’une occasion pour sauver l’honneur afin d’éviter une élimination sans point aucun et la position du dernier de son groupe qu’il occupe jusqu’à ce stade.

 

Dans un entretien pour le Figaro juste après l’élimination du Mondial 2018, Hervé Renard n’a pas manqué d’avancer qu’il ne pouvait mener une vie normale au Maroc ! «Il y a une pression folle. C’est difficile pour moi de sortir dans les rues, car les gens te sollicitent, te parlent de foot, des joueurs, des attentes du pays. Je ne peux pas vivre une vie normale. C’est mieux que de recevoir des cailloux. Il faut donc vivre avec et s’adapter», a-t-il confié.

À rappeler qu’après cette Coupe du monde, certains joueurs seraient aussi sur le vent d’annoncer la fin de leur carrière internationale. En parlant de Medhi Benatia, Mbark Boussoufa et Karim El Ahmadi. 

Cela dit, il est à noter que le Maroc devra s’apprêter à sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) qui se tiendrait au Cameroun du 14 juin au 14 juillet 2019.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page