Sports

Formule 1 : Sainz serait “la meilleure option” pour Alpine selon Gasly

Le pilote français de F1 Pierre Gasly a estimé jeudi que l’Espagnol Carlos Sainz, qui va quitter Ferrari, serait «la meilleure option» pour son écurie Alpine, qui dispose d’un baquet disponible pour 2025.

«Je veux le pilote le plus rapide qu’il y ait dans le paddock. Carlos (Sainz) est clairement le pilote (disponible) avec le plus de valeur actuellement, le plus compétitif, avec le plus d’expérience. Il arrive de Ferrari et McLaren, donc je pense qu’on ferait un excellent duo», a déclaré le Normand à des journalistes français à Silverstone, avant le Grand Prix de Grande-Bretagne ce week-end.

Jeu des chaises musicales
«On a aussi Jack (Doohan) et Mick (Schumacher) qui sont de très bons pilotes et qui connaissent l’équipe, donc il n’y a que des bonnes options… Mais c’est sûr que Carlos serait très clairement la meilleure option», a ajouté Gasly. Son coéquipier actuel, Esteban Ocon, quittera Alpine en fin d’année après cinq saisons de collaboration mais n’a pas encore trouvé de baquet pour 2025. «Les discussions avancent bien et je devrais pouvoir communiquer d’ici une ou deux courses», a expliqué Ocon jeudi en conférence de presse. Le Français est annoncé proche de Williams ou de Haas.

Guéguerre fratricide
Les tensions entre les deux Français, qui ne s’apprécient guère, ont récemment été amplifiées en piste, où ils se livrent des batailles qui donnent des sueurs froides à leur équipe. À Miami début mai, les deux monoplaces s’étaient touchées, sans dommage, mais à Monaco, Ocon avait tenté de doubler Gasly lors du premier tour, causant un accrochage. Si Gasly avait poursuivi et obtenu le point de la dixième place, Ocon avait abandonné. Cet incident avait engendré la colère de Bruno Famin, le patron de l’écurie, qui avait promis à chaud sur Canal+ de «trancher dans le vif».

Le départ d’Ocon, non lié à cet accrochage, avait été annoncé quelques jours plus tard. Le week-end dernier en Autriche, ils ont remis ça et ont failli se percuter, Ocon obligeant Gasly à sortir de piste. Quelques tours après, Gasly avait pris le meilleur sur Ocon, en lâchant un ironique «ciao» à la radio. «Ce n’est pas idéal, a reconnu Gasly. Entre coéquipiers, en termes de bagarre, on espère toujours qu’il y ait un peu plus de place car on ne peut pas se permettre (…) que les deux voitures se touchent.»

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page