Sports

Fès. Le stade Hassan II rouvre ses portes

Le stade Hassan II de football, fermé depuis des mois pour des travaux de réhabilitation, a été livré, hier vendredi, à la commune de Fès.

La réhabilitation de ce stade, d’une capacité de 6.000 places, a été réalisée dans le cadre d’un accord de partenariat entre la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et la commune de Fès.

Une enveloppe budgétaire de 20 millions de DH a été allouée aux travaux, avec pour objectif de créer un stade répondant aux normes en vigueur.

Ces travaux ont porté notamment sur la mise à niveau de l’éclairage, des gradins avec l’installation des sièges, la plantation du gazon naturel, la rénovation des vestiaires, ainsi que d’autres dépendances.

Le maire de Fès, Driss El Azami Idrissi, s’est félicité, à cette occasion, de la réouverture de ce ‘’monument de Fès’’ devant les équipes du Moghreb de Fès (MAS) et du Wydad de Fès (WAF) et leurs publics, saluant les efforts déployés par l’ensemble des acteurs, notamment la FRMF et les autorités locales.

El Azami Idissi, qui a indiqué que le stade de Fès accueillera son premier match dimanche prochain, a formé le vœu de voir cette infrastructure contribuer à l’accession des deux clubs de la capitale spirituelle à la première division.

De son côté, le vice-président de la FRMF, Mohamed Joudar, s’est dit ‘’heureux’’ de livrer le stade Hassan II de Fès après sa réhabilitation au MAS et au WAF, mettant l’accent sur l’importance de cette infrastructure sportive, qui a vu naître et évoluer plusieurs grands noms du football national.

La réouverture du stade devrait profiter aux clubs locaux du Moghreb de Fès (MAS) et du Wydad de Fès (WAF), qui évoluent en Botola Pro D2 de football. Les deux équipes ont été pénalisées pendant des mois par la fermeture de cette infrastructure sportive, au même temps que le grand complexe sportif de la ville, toujours en cours de réhabilitation.

Selon la FRMF, cette opération s’inscrit dans le cadre de ses efforts destinés à renforcer les infrastructures sportives, notamment les terrains de football, en faveur des clubs locaux. 

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page