Opinions

Une occasion de marquer à ne pas rater !

Dans plus d’un secteur, les retombées économiques attendues de la participation du Maroc à l’organisation de la Coupe du monde 2030 traceront certainement un point d’inflexion sur la courbe de la croissance nationale.

Depuis l’annonce de la bonne nouvelle, plusieurs projections ont été élaborées et nombre de secteurs anticipent déjà les opportunités à saisir. Et nos villes alors ? Il y a une réelle manne à exploiter dans cette Coupe du monde 2030, et même dans les grandes échéances internationales que le Maroc est censé accueillir d’ici là. Car, même si l’on semble se focaliser uniquement sur les villes concernées, force est de souligner que toutes les régions peuvent tirer profit de la dynamique. C’est là qu’il y a du travail à faire : un dispositif de marketing territorial intensif doit être réalisé dans toutes les régions.

Au cours des sept prochaines années, chaque territoire devra avoir réussi à packager les différents atouts dont il dispose pour «donner envie» au touriste et à l’investisseur. Des quatre coins du monde, il y aura des connections à trouver et des ponts à jeter, entre les douze régions et avec les pays co-organisateurs, afin que le périple footballistique soit un début et non une finalité en soi. Et c’est maintenant qu’il faut commencer, car il serait dommage de passer à côté d’une si belle occasion de marquer !

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page