Opinions

Un nouveau souffle pour nos universités

On parle souvent de l’éducation lorsqu’il s’agit de tirer le Maroc vers le haut. L’école est un véritable socle qu’il faut constamment améliorer pour que notre pays évolue. Et dans le même sillage, l’université ne doit pas être une fabrique à chômeurs.

Cette image colle à la peau de bon nombre de nos institutions publiques. Mais reflète-t-elle vraiment la réalité ? Les étudiants sont en tout cas très nombreux à faire le choix de l’université publique chaque année, comme en témoignent les chiffres de la dernière rentrée. «Les universités sont capables du meilleur comme du pire», résume un universitaire. Il est vrai que des institutions comme l’UM6P, l’ISCAE ou l’ENCG, pour ne citer qu’elles, sont devenues de véritables pôles d’excellence servant de tremplin pour le monde du travail. Mais il reste beaucoup à faire de façon générale pour que les jeunes diplômés marocains accèdent au monde du travail, et certains établissements ne sont pas suffisamment au niveau.

C’est pour cela qu’une réflexion est en cours, au sein des instances concernées, pour apporter un nouveau souffle à nos universités publiques. L’idée est de ne pas forcément enfermer les étudiants dans les filières classiques, mais de leur donner des outils plus adaptés au monde de demain. Des établissements ont déjà commencé à tracer cette voie en gardant en tête une idée phare : l’université est l’école de la vie. Grâce à ce qui y est enseigné, on est armé pour la suite…

Hicham Bennani / Les Inspirations ÉCO

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page