Opinions

Un bouleversement sismique est en train de s’opérer dans nos manières de travailler

Par Haidi Nossair
Sr. Directeur – Groupe des solutions  clients – MERAT, Dell Technologies

Ces 18 à 24 derniers mois, nous avons assisté à une transformation numérique effrénée et à l’éclosion spectaculaire de nouveaux modèles de travail qui sont ultra flexibles. Appelés PC-as-a-Service (PCaaS), ces nouveaux modèles de travail sont en train de devenir une véritable aubaine pour les entreprises, grandes et petites. Ils sont en passe de révolutionner la manière avec laquelle les entreprises abordent la technologie et son déploiement, mais aussi de faciliter grandement les opérations commerciales, industrielles et techniques qui s’opèrent tous les jours. Techniquement, le PCaaS existe depuis un certain moment. Toutefois, il est aujourd’hui en train de se généraliser sous l’impulsion directe de l’avènement du numérique, entraînant ainsi des changements radicaux dans la manière avec laquelle les entreprises envisagent, abordent et gèrent leurs activités. L’As-a-Service est un outil intelligent qui permet d’optimiser grandement les dépenses informatiques.

Au cours des deux dernières années, nous avons assisté à une augmentation fulgurante du nombre d’employés qui ont commencé à travailler à distance. Une telle donne n’a pas manqué de mettre à rude épreuve les équipes informatiques qui étaient déjà surchargées en temps normal. Les PC sont devenus des outils essentiels à la productivité et à la compétitivité des entreprises. Une étude, réalisée par Forrester Research et commandée par Dell Technologies, estime qu’il faut 30 heures à une équipe informatique pour mettre un PC à la disposition d’un employé. L’étude révèle également que 53 % des responsables informatiques sont confrontés à la diversité de performances des PC qu’ils mettent à la disposition des salariés de leur entreprise et que la moitié des appels au service d’assistance concernent des problèmes de mot de passe, de VPN ou d’application. Et pour compliquer davantage les choses, ces problèmes de mots de passe et de VPN augmentent les risques d’exposition à des cyberattaques, et ce, d’autant plus que, selon un rapport de TechBeacon, il faut en moyenne 191 jours aux équipes informatiques pour réussir à identifier des violations de données survenues sur un PC appartenant à leur entreprise.

Cependant, et grâce au PCaaSIT, les équipes informatiques peuvent continuer à offrir une expérience de travail beaucoup plus modernisée aux employés de leur entreprise, tout en réduisant les budgets informatiques. Lorsque les entreprises optent pour le PCaaS, elles doivent toutefois s’appuyer sur des fournisseurs de confiance pour avoir accès à des systèmes jouissant d’une sécurité intégrée et offrant différents services qui permettent d’améliorer l’expérience de travail de leurs employés. Les entreprises ont également la possibilité de s’en remettre à un seul fournisseur qui sera capable de prendre en charge tous leurs besoins informatiques, tout en leur garantissant un maintien de leurs performances, mais aussi d’excellents niveaux de sécurité et une fiabilité exemplaire du système.

Grâce au PCaaS, les entreprises auront la possibilité de faire basculer leur achat de PC depuis le CAPEX vers l’OPEX tout en bénéficiant, en même temps, de taux de rafraîchissement plus rapides qui permettront à leurs employés d’utiliser les toutes dernières technologies et donc d’améliorer sensiblement leur productivité. Optimiser le retour sur investissement et l’expérience des employés grâce au PC ! Le PCaaS contribue à moderniser et à améliorer l’expérience des employés grâce à des solutions complètes de déploiement, de sécurité, de gestion et d’assistance. Il réduit en outre sensiblement les appels de support et les temps de résolution. Grâce au modèle aaS, les entreprises commencent à penser différemment la manière avec laquelle elles achètent leurs appareils. Les employés, passant la majeure partie de leur journée de travail devant un écran, la qualité de leur PC et la manière de l’utiliser peuvent énormément faire la différence. Les temps d’arrêt dus à une technologie défaillante ou manquant de puissance sont de nature à produire un impact direct sur la capacité des employés à mieux travailler et à générer des revenus. La main-d’œuvre d’aujourd’hui s’appuie sur son PC pour pouvoir travailler à tout moment, de n’importe où et avec une perturbation minimale de la productivité. Les utilisateurs ont besoin que leurs PC soient configurés de manière optimale: c’est pourquoi les services informatiques doivent veiller à ce que la technologie et les services qui sont déployés soient adaptés aux diverses équipes. Ils doivent également être en mesure d’offrir une expérience personnalisée aux différents employés.

Par exemple, les exigences d’un contrôleur financier seront très différentes de celles d’un ingénieur. En fournissant le bon appareil, les bonnes applications et le bon accès aux données, mais aussi en inscrivant l’expérience de l’utilisateur dans un modèle de persona, les employés seront davantage enclins à devenir plus productifs, et ce, peu importe le lieu depuis lequel ils travaillent. Grâce au PCaaS, les équipes informatiques réussiront à mieux gérer la complexité de l’expérience modernisée du travail à distance des employés, tout en libérant du temps informatique pour d’autres projets stratégiques. Les entreprises pourront en outre réduire les coûts de gestion des appareils des utilisateurs finaux et augmenter leur productivité. Le modèle du «PC en tant que service» a de beaux jours devant lui ! Dans ce monde où l’on peut travailler depuis n’importe où, les modèles de travail flexibles sont là pour durer encore longtemps. Dans ce contexte, la gestion des PC à distance devient un investissement critique pour chaque entreprise. Il s’agit là d’une avancée technologique extraordinaire qui est en train de changer en profondeur notre manière de vivre, de travailler et de collaborer.

Selon une étude menée par IDC auprès de plus de 2 800 décideurs informatiques dans le monde, les entreprises de tous types envisagent de recourir au modèle du «PC en tant que service» afin de réduire leurs coûts, mais aussi de raccourcir leurs cycles de rafraîchissement et de favoriser la transformation informatique de leur activité. La même étude indique qu’un grand pourcentage (19 %) de PC commerciaux devrait évoluer vers un modèle PCaaS à partir de l’année prochaine. Pour que cela se produise, les fournisseurs de services devront démocratiser leurs technologies afin d’apporter aux clients toute la flexibilité nécessaire qui leur permettra de modifier leur infrastructure informatique et de faire évoluer leur parcours de transformation numérique. Il est essentiel de donner aux entreprises la liberté qui leur permettra de faire évoluer leurs ressources technologiques de la manière la plus adaptée à leurs besoins. Au cours des deux dernières années, nos modes de travail ont profondément évolué. Il est désormais grand temps pour nous de commencer à réfléchir à l’installation d’une infrastructure de main-d’œuvre qui soit plus agile, mieux connectée et plus flexible, mais qui serait également davantage axée sur l’expérience. Aujourd’hui, l’ensemble de la région est en train de s’orienter vers une économie de la connaissance et vers le développement de futurs talents. Il est primordial de commencer à concevoir de nouveaux lieux de travail qui seront créés pour améliorer durablement l’expérience des employés, tout en favorisant leur créativité et leur productivité. À ce titre, le PCaaS semble être plus que jamais le modèle idoine à suivre.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page