Opinions

Remontada diplomatique pour le Maroc

Elle est belle, notre «remontada» nationale sur le terrain africain ! D’abord, le retour majestueux du royaume à l’Union africaine, puis la réconciliation de plus d’un pays à travers le continent avec la première cause du royaume, qu’est la marocanité du Sahara, et aujourd’hui, une nouvelle consécration par l’obtention par le Maroc d’un poste clé à la Confédération africaine de football. Le royaume siègera désormais au Comité exécutif de la CAF, et passe par là dans le peloton décisionnel mondial du ballon rond, le sport aux mille et un enjeux. Non pas que nous soyons les meilleurs footballeurs du monde, mais si notre pays a accédé à ce statut, c’est parce qu’un travail de fond a été fourni en amont. Il s’agit, sans conteste, de l’une des retombées d’une diplomatie intelligente et savamment déployée.

D’ailleurs, en guise de cadeau du destin, la Confédération africaine de football a tranché que, désormais, seuls les États indépendants et représentés à l’Organisation des Nations unies seront acceptés en son sein. La décision prise sur la base d’un amendement proposé aux statuts de la CAF, par le Maroc, cloue définitivement sur le banc de touche les séparatistes du polisario. C’est dire qu’une porte de plus se ferme ainsi au nez de tous ceux dont la légitimité est discutable et la démarche axée sur la propagande intéressée et corrompue. Et, justement, les buts marqués par le Maroc sur le terrain du continent démontrent à quel point le remodelage de sa tactique diplomatique était pertinent. Une stratégie payante qui se fonde sur la mise en exergue, vis-à-vis des partenaires africains, du savoir-faire et de la valeur ajoutée que le royaume peut offrir à l’échelle continentale, et ce, dans bon nombre de domaines. C’est un début, un bon début… le futur s’annonce encore plus prometteur. Il faut juste maintenir la cadence, si ce n’est la renforcer !


Meriem Allam / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page