Opinions

Relance: Y a-t-il encore quelque chose à espérer pour 2020 ?

EDITO. Y a-t-il encore quelque chose à espérer de l’année 2020 ? La relance que tous les Marocains appellent de leurs voeux peut-elle se concrétiser et commencer à donner des fruits durant les trois mois restants ? L’espoir est permis, certes, mais le réalisme est aussi de rigueur. Même la stratégie de relance la plus impressionnante qui soit a besoin de temps pour donner des résultats concrets. Et avec la profondeur des plaies laissées par la Covid-19, il faudrait s’attendre à ce que la convalescence «économique» dure des mois, voire des années pour certains secteurs. Il est attendu par la Banque centrale que l’économie nationale se contracte de 6,3%, au terme de l’année en cours, et à condition d’une montée de plus de 12% de la valeur ajoutée agricole en 2021, notre PIB national pourrait alors rebondir de 4,7%.

Cela, prévient Bank Al-Maghrib, sachant que ce scénario déjà lié aux aléas météorologiques demeure également tributaire de la situation sanitaire. Une incertitude dans l’autre! Il faut dire que l’ensemble des indicateurs économiques sont aujourd’hui conditionnés par la courbe d’évolution de la pandémie. Et, pour l’instant, le rouge domine le tableau. Entrées d’investissements directs étrangers, rentrées fiscales, recettes de voyage, exportations… la Covid-19 a sérieusement malmené les finances du pays. L’éclaircie est attendue pour la prochaine année et la reprise pour les exercices suivants, mais entre-temps? D’ici là, le chômage creuse son sillon, les entreprises en défaillance se multiplient, les attentes sociales s’amplifient, les dettes s’amoncellent. Croisons les doigts !


Meriem Allam / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page