Opinions

Climat : priorités d’aujourd’hui et de demain (Edito)

Ainsi donc, nous sommes sur la bonne voie, en termes d’efforts fournis en faveur du climat. Voilà qui fait plaisir à entendre, surtout dans un domaine aussi sérieux que celui de l’environnement. Notre pays grappille des places dans le top 10 des pays les plus performants en la matière, selon les données de l’indice de performance climatique de 2023, établi par les Organisations non gouvernementales «Germanwatch», le «Réseau action climat» et le «New climat institute».

Cette année, le Maroc se positionne ainsi au 4e rang mondial de ce classement, et se trouve en tête des pays d’Afrique. Il n’est devancé que par le Chili (3e), la Suède (2e) et le Danemark (1er), dans un échantillon comptant l’Union européenne et 60 autres pays. Rien que cela ! Pour autant, la bataille est loin d’être gagnée, surtout que le Royaume affiche l’ambition de faire monter en cadence sa dynamique d’investissement. Car si les grandes orientations nationales sont claires et fortement engagées, il faut voir toujours plus grand quand l’enjeu est celui des générations futures. Voilà pourquoi nous devons, coûte que coûte, réussir le volet de la décarbonation de l’industrie, voire de l’économie.

D’un point de vue macro, notre pays a tenu tous ses engagements, et la pertinence de sa politique volontariste pour atténuer ses émissions de gaz à effet de serre est, désormais, mondialement reconnue. Sous un angle micro, en revanche, le tissu économique n’a d’autre choix que de traduire en stratégies et en business models les priorités climatiques d’aujourd’hui, et même de demain.

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page