Opinions

Nouveau défi sanitaire

Beaucoup d’entre nous pensaient en avoir fini avec cette pandémie, cette covid, ces contaminations, ces vaccinations…  Eh bien, il semble que nous en sommes loin !  Il est ironique de le (re)dire, mais nous sommes simplement dans un processus d’acclimatation avec les pandémies.

L’Organisation mondiale de la santé a signé un partenariat, jugé historique, par lequel elle souhaite emprunter le modèle du certificat covid numérique de l’Union européenne pour lancer un pass sanitaire mondial.

L’objectif, tel que décrit par l’organisation onusienne et la Commission européenne, est de «contribuer à faciliter la mobilité et à protéger les citoyens du monde entier contre les menaces actuelles et futures pour la santé, y compris les pandémies».

Nous voici avertis. Vu qu’il s’agit là de l’une des premières balises d’un mécanisme mondial de certification numérique – car d’autres pandémies sont à prévoir -, il faut nous y préparer. Jusqu’ici tout va bien, mais cette même avancée représente un nouveau défi pour le système sanitaire national.

En effet, le Maroc devrait en toute logique faire partie des premiers pays du continent à pouvoir s’inscrire en ligne avec cette tendance mondiale. L’agilité, l’innovation et l’efficacité dont il a fait preuve lors de l’épreuve de la covid-19 prouvent qu’il peut réussir dans ce domaine. C’est à en regretter que la réforme de la santé n’ait pas été enclenchée et bouclée depuis des années, eu égard à ce potentiel !

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page