Opinions

Editorial : RSE, du win-win sur toute la ligne

Non, ce n’est pas un effet de mode. Et ce n’est pas, non plus, un galon que l’on arbore pour donner de la crédibilité à sa stratégie. La responsabilité sociale et environnementale n’est, à la limite, plus un choix !

Elle ne se «markette» pas, elle se traduit au quotidien, dans le stratégique, dans l’opérationnel et dans le mindset du capital humain. Certes, les obligations sociétales et environnementales s’imposent à toutes les entreprises, en guise de contribution au développement et à la croissance nationale.

Du win-win, en somme, dont tout le monde sort gagnant. Mais attention, comme l’ont si bien soulevé nos invités à notre récente rencontre du Cercle des ÉCO, dans un mécanisme vertueux de responsabilité sociale et environnementale, l’entreprise ne saurait se substituer aux pouvoirs publics. Que l’on n’attende donc pas de l’opérateur de «payer la facture» de sa croissance.

Car, nous le savons, les fondements de la RSE, tels que tracés par le modèle de Carroll, sont révolus depuis belle lurette. Exigeons, en revanche, qu’au delà d’en réduire l’impact, il soit une valeur ajoutée pour l’essor sociétal.

De par l’inclusion, la création d’emplois, la mise à disposition de son expertise en faveur du développement, la durabilité de ses actions et de ses activités…, l’entreprise peut beaucoup apporter au pays.

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page