Opinions

Dépréciation salutaire

La baisse du dollar est-elle bénéfique pour l’économie marocaine ? Tout porte à croire que oui. Le billet vert a atteint son plus bas depuis sept mois face à bon nombre de monnaies, parmi lesquelles le dirham. En cause, citons, notamment, les ajustements et la modération des ménages américains qui influent sur les prévisions de hausse des taux par la Fed.

Cette tendance baissière, de la monnaie la plus utilisée pour les transactions mondiales, représente une véritable aubaine pour notre balance commerciale. Il faut savoir que la moitié de nos importations est libellée en dollar. C’est dire que la moindre fluctuation à la hausse ou à la baisse peut avoir d’importantes répercussions.

Dans l’état actuel des choses, la facture d’achats du Royaume en provenance des USA, que ce soit en termes d’hydrocarbures ou de produits alimentaires, va considérablement se réduire. Une économie qui peut se compter en plusieurs centaines de millions de dirhams. Ceci dit, cette dépréciation a priori salutaire de la monnaie américaine n’a finalement pas que des vertus.

Les 35 à 40% des exportations marocaines estampillées en dollar devraient en pâtir suite au renchérissement attendu des prix des produits exportés facturés en dollar. Quoi qu’il en soit, cette situation demeure globalement en faveur du Maroc, pour le moment. Compte tenu de la lutte acharnée que mènent les principales puissances mondiales contre l’inarrêtable flambée de l’inflation, à leur tête le pays de l’Oncle Sam, il est fort probable que le billet vert maintienne son trend baissier. Et c’est tout «bénéf» pour notre économie !

Moulay Ahmed Belghiti / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page