Opinions

Coup de pouce providentiel

Ne soyez pas surpris de voir votre salaire net augmenter en janvier. Cette revalorisation n’est certainement pas du fait de votre employeur. Elle provient tout simplement d’une modification du calcul de la paie pour les revenus salariaux.

Fini le calcul basé sur un taux unique de 20% et une valeur à déduire plafonnée à 30.000 DH par an. L’Exécutif a instauré, dans la loi de Finances 2023, un barème des frais professionnels en fonction du salaire brut imposable (SBI) qui servira désormais de base pour la fixation de la rémunération mensuelle.

Cette modification des taux des frais professionnels induira une petite baisse de l’impôt sur le revenu et, par ricochet, une légère hausse du salaire net. Mais attention, tout le monde n’est pas concerné. Les employés ciblés bénéficieront d’une amélioration, aussi minime et légère soit-elle, de l’ordre de 140 DH pour un salaire brut de 15.000 DH. Toujours est-il, l’impact du changement de barème varie en fonction des circonstances individuelles et des conditions économiques générales.

Cette surprise équivaut à un coup de pouce providentiel pour un pouvoir d’achat en constante dégradation. Les temps sont durs pour les ménages qui ne cessent de faire face à une hausse galopante des prix. Après avoir culminé à 6,6% au terme de l’exercice 2022, l’inflation devrait certes retomber mais rester à un niveau de près de 4% cette année. Ce qui risque de gripper encore davantage la machine consommation.

Moulay Ahmed Belghiti / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page