Maroc

Un schéma très élaboré

Dans son segment, la nouvelle Jaguar XE innove à plus d’un titre par sa structure et ses fonctionnalités sophistiquées. Revue de détails constituant les principaux points forts techniques de cette berline. 


Nouvellement introduite sur le marché, la Jaguar XE ne devrait pas avoir de mal à se faire une belle place dans la catégorie des berlines moyennes premium, bien que celle-ci soit dominée par de belles (et bonnes) références allemandes. Et pour cause. Au-delà de sa silhouette racée et son prix d’accès (fixé sous la barre des 400.000 DH), la nouvelle familiale anglaise avance surtout un fort contenu technologique, assurément l’un des plus aboutis dans sa catégorie. À commencer par sa structure majoritairement composée d’aluminium.

L’aluminium, une 1re dans le segment
Avec la XJ, le constructeur au félin est passé maître de la construction en aluminium. Un savoir-faire qui profite aux autres modèles de la gamme, puisque c’est bien à partir de l’architecture modulaire en aluminium qu’a été conçue la XE. Cette Jag’ est ainsi la seule voiture monocoque de sa catégorie à utiliser l’aluminium de façon intensive, sa structure recourant à ce matériau à hauteur de 75%. Voilà pourquoi, forte d’une structure assez allégée, la XE était attendue sur le volet de la sobriété, avec une consommation promise sous la barre des 4/100 km. Un pari tenu grâce aux nouveaux diesel dits, Ingenium.

2.0 l Ingenium, un diesel de génie
Fruit d’un gros travail d’ingénieurs 100% maison, la nouvelle famille de moteurs dits Ingenium recourt à ce qui se fait de mieux en diesel. Il s’agit d’un 2.0 litres décliné en deux puissances : 163 ch (380 Nm) et 180 ch (430 Nm), dont le bloc cylindres est lui aussi en aluminium. Il est doté d’un turbo à géométrie variable et même de soupapes à calage variable, une technologie jusqu’ici répandue en essence. Silencieux grâce à l’isolation acoustique du carter et à la réduction des frottements internes, ce moteur brille surtout par sa consommation mixte : 3,8 l/100 km pour la version de 163 ch et 4,2l/100 km pour le 2.0 l de 180 ch. Un rendement exceptionnel pour une auto de ce segment, auquel participe le coefficient de pénétration dans l’air, la XE étant la plus aérodynamique des Jaguar, avec un Cx de 0,26 !

Integral Link, un train arrière de pointe
Si les Jaguar ont toujours eu la réputation d’offrir à la fois un confort de haut niveau et une tenue de route rigoureuse, la XE ne devait pas déroger à cette tradition. Là où la concurrence se contente d’une simple et classique suspension arrière de type MacPherson, la XE va plus loin avec un train arrière dit Integral Link. Il s’agit d’une suspension multibras intégrale, offrant une meilleure rigidité latérale et longitudinale, tout en profitant d’un poids allégé grâce à des éléments en aluminium qui ont été forgés ou moulés en creux. Une suspension unique dans ce segment ! Résultat : la XE combine à merveille une tenue de route précise et un confort souple à bord. De quoi gratifier le conducteur d’un réel plaisir au volant, d’autant plus que la direction profite aussi d’une assistance électrique redéfinie.

InControl, un écran tactile et intuitif
À bord, la principale friandise high-tech se situe en haut de la console centrale : le nouveau système multimédia dit InControl. Il s’agit d’un écran tactile de 8 pouces qui donne un accès rapide et intuitif à plusieurs fonctions du véhicule (climatisation, chauffage ou ventilation des sièges, caméra de recul, autoradio, navigation, aides à la conduite…), mais aussi à celles des smartphones (téléphonie, streaming audio par Bluetooth, applications iOS et Android…). Mieux encore, ce dispositif est interactif avec l’application «Jaguar InControl™ Remote» qui permet de rester en contact avec la XE, en ayant accès à des informations (localisation, autonomie de carburant, niveaux des liquides…) et en commandant certaines fonctions (pré-chauffage/climatisation, verrouillage des portes, klaxon…). De petits «plus» qui facilitent la vie. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page