Maroc

Transbordement vers l’Afrique : Tanger Med consolide sa position

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Porté par une vision royale, Tanger Med jouit d’une position de choix à l’échelle des flux maritimes et logistiques vers l’Afrique. Stratégiquement situé sur le Détroit de Gibraltar, Tanger Med s’est positionné, depuis son démarrage, comme une plateforme de transbordement majeure sur les flux intercontinentaux et sur les flux d’éclatement vers l’Afrique.

Près de 40% des flux conteneurisés traités actuellement ont pour origine ou destination l’Afrique, avec des connexions maritimes hebdomadaires vers près de 40 ports et 20 pays sur le continent. Grâce à une capacité de traitement opérationnelle de 9 millions de conteneurs, l’offre de connectivité se voit élargie pour offrir davantage de compétitivité à travers le hub de Tanger Med, et ainsi renforcée sur les flux intra-africains.


Flux agro-alimentaires : projet en cours de développement au port d’Abidjan
Dans le cadre du développement de ses métiers en tant qu’aménageur et développeur de zones industrielles logistiques et portuaires, Tanger Med vise la poursuite de l’accompagnement de flux d’export marocains vers l’Afrique. Ainsi, le protocole d’accord relatif à l’aménagement, au développement et à la gestion de la plateforme logistique de commercialisation des fruits et légumes au Port autonome d’Abidjan constitue une offre de solution logistique pour le développement des exportations agro-alimentaires marocaines. «Les études techniques sont en cours de finalisation. La plateforme vise la consolidation et la massification des flux agro-alimentaires depuis le Maroc vers l’Afrique de l’Ouest», nous explique-t-on auprès de Tanger Med.

Plateforme portuaire de référence
Premier port à conteneurs en Méditerranée, et premier port à conteneurs en Afrique pour la quatrième année consécutive, «Tanger Med poursuivra ses objectifs de productivité et de compétitivité et vise d’intégrer le classement des 20 premières plateformes portuaires à l’échelle mondiale. Parallèlement, Tanger Med poursuivra son développement en tant que hub logistique majeur, notamment par le renforcement des flux Monde-Monde et particulièrement des flux vers l’Afrique», explique le management.

Task Force portuaire africaine
Leader en Afrique depuis 4 années consécutives, la plateforme s’est ainsi érigée en modèle à l’échelle du continent, celui d’une plateforme intégrée, à la fois portuaire et industrielle, agissant comme un hub logistique majeur pour la connectivité et la facilitation des échanges. Tanger Med assume ainsi pleinement son rôle pour partager son expérience et œuvre à développer les meilleures pratiques en termes de conduite et de gestion de plateformes portuaires intégrées. C’est dans ce cadre que son management a initié, auprès d’une trentaine d’autorités portuaires, le lancement, en juillet 2019, d’une plateforme collaborative régulière d’échanges focalisée sur les thématiques d’intérêts communs dénommée «Task Force portuaire africaine».

Dans cette optique, plusieurs thématiques de travail ont été identifiées, ayant pour objectifs de déceler les meilleurs «learnings» académiques et pratiques pour la communauté portuaire africaine, tels que la résilience et l’agilité des ports du continent face à la crise de la Covid-19, mais également la digitalisation au service de la facilitation des échanges et de la compétitivité. Il faut également y ajouter la connectivité des ports avec l’arrière-pays «Hinterland», ainsi que la problématique de congestion des ports africains et son impact sur la logistique et sur la supply chain.

Hubs de distribution vers 21 pays africains
La présence de grands acteurs mondiaux tels qu’APM Terminals, Eurogate, Happag Lloyds, Maersk Line ou CMA CGM, et les trafics drainés sur les terminaux à conteneurs qu’ils contrôlent et opèrent témoignent de l’importance du choix porté sur Tanger Med qui jouit d’une proposition de valeur qui intègre à la fois une dimension maritime, logistique et industrielle. Adossée au complexe portuaire, la zone «Medhub» constitue un hub logistique pour les grands opérateurs logisticiens, avec à la clé des échanges logistiques directs avec plus de 100 pays. Cette zone logistique offre des entrepôts prêts à l’emploi.

Les principales activités sont la logistique à valeur ajoutée de groupage, de distribution et d’approvisionnement, ainsi que la préparation de commande, l’entreposage, le conditionnement, l’étiquetage, l’assemblage et le contrôle qualité pour une distribution rapide et efficiente vers les marchés cibles. La zone logistique compte des clients de renommée internationale.

Des distributeurs tels que Decathlon, 3M, Sharabati Denim, et des logisticiens tels que DHL, Nippon Express, CEVA Logistics, Gefo, Emirates Logistics et OMSAN ont choisi de s’installer dans la zone logistique afin d’optimiser leurs opérations et la redistribution vers l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. Ces grandes multinationales utilisent donc cette complémentarité en développant des hubs de distribution régionaux tels qu’Adidas et 3M qui desservent 21 pays africains ou encore Decathlon qui dessert 9 pays africains dont le Congo, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Kenya, le Sénégal et l’Afrique du Sud. L’ensemble de ces activités, réalisées au sein du complexe portuaire et logistique Tanger Med, permettent d’ancrer davantage les flux logistiques et maritimes liés et consolident la position développée par Tanger Med sur les flux du détroit en Méditerranée et sur les flux en partance/provenance d’Afrique.

Connexions maritimes hebdomadaires vers près de 40 ports
Tanger Med est connecté à plusieurs ports africains dont celui de Tema au Ghana (7 services hebdomadaires réguliers), les ports de Dakar, Abidjan et Conakry avec 5 services hebdomadaires réguliers. Les ports de Cotonou, Freetown, Banjul et Monrovia sont desservis 4 fois par semaine. On recense 3 services hebdomadaires réguliers pour les ports de San Pedro, Apapa et Tin Can, 2 dessertes hebdomadaires pour les ports de Lagos, Cape Town et Lomé, ou encore 1 service hebdomadaire régulier pour les ports de Pointe-Noire, Kribi, Djibouti, Luanda, Douala, Bata et Malabo. Le livret de connexions maritimes dresse une liste exhaustive des différents ports desservis.

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page