Maroc

Tourisme interne. La location de vacances a la cote

La crise n’a pas brisé le moral des vacanciers qui se ruent vers les principales destinations touristiques du pays. De moins en moins attirés par les hôtels, les Marocains optent, en majorité, pour les appartements de location.

Les réservations estivales ne connaissent pas la crise. Malgré les restrictions et la hausse des contaminations à la covid-19, les Marocains n’ont pas abandonné leurs habitudes de voyage.


Ils sont nombreux, en effet, à profiter de cette période de grandes vacances pour s’offrir des virées en masse vers les principales destinations touristiques du pays. Dans une enquête dédiée à la location saisonnière, ayant pour but de fournir aux professionnels du secteur, ainsi qu’aux particuliers, des chiffres clés pour disposer d’une meilleure visibilité sur le marché de la location estivale, la plateforme Avito révèle que le flux enregistré en juillet atteint un record sur ces deux dernières années.

Dans le détail, 632.000 visites ont été recensées sur le site d’avito au sixième mois de l’année, pour atteindre le million en juillet, contre une moyenne mensuelle de 300.000 visites habituellement. En terme de répartition par ville, «les page rank» d’avito montrent que Marrakech reste la destination privilège des Marocains. Avec plus de 13% des recherches effectuées, elle est suivie de Casablanca (12%) et Rabat (8%). Concernant l’offre de location de vacances, on relève la même tendance ou presque. Elle se concentre, en premier lieu, sur Marrakech à hauteur de 30% de l’ensemble des offres listées sur la plateforme, suivie d’Essaouira (12%) et Casablanca (9%).

D’autres statistiques confirment cette tendance. Ainsi, malgré l’entrée en vigueur du couvre feu nocturne à partir de 21h, les maisons de vacances n’ont pas manqué d’attirer nombre d’estivants, notamment les MRE désireux de profiter de l’été et visiter les villes balnéaires. Un grand engouement se manifeste pour la location des maisons dans des destinations prisées par les visiteurs en été, dont la région du Nord, Agadir, Marrakech et Essaouira, indique la MAP, qui a interrogé des agents immobiliers.

Cette affluence a été observée dès la fin des examens scolaires et universitaires où la demande de location des maisons de vacances n’a cessé de progresser, selon un agent immobilier opérant à Tanger, précisant que les prix varient selon le type de biens. Après l’été 2020, marqué par la pandémie de Covid-19, tout porte à croire que cette année promet une redynamisation du marché de location des vacances.

En plus de la campagne de vaccination, qui progresse sur les chapeaux de roue, les propriétaires immobiliers et les hôteliers jouent le jeu, eux aussi, en proposant des tarifs plutôt accessibles à la clientèle locale. Les prix varient généralement entre 400 et 700 DHS la nuitée, pour un appartement pied dans l’eau, composé de deux chambres et un salon, tandis que pour les villas, il faut compter 1.200 à 2.000 DHS, selon les agents immobiliers.

Il faut noter que plus de 59% des personnes interrogées par Avito choisissent de passer leurs vacances dans un appartement de location alors que 39% optent pour les hôtels et 18% préfèrent loger chez la famille pour minimiser les risques de contamination par le virus. Par ailleurs, les dernières statistiques du site immobilier Mubawab indiquent que la demande sur ce segment enregistre une bonne dynamique sur les premiers mois de l’année 2021, et ce en dépit de la situation sanitaire.

La demande sur le marché de la location de vacances au Maroc a repris des couleurs au cours des premiers mois de l’année 2021, dynamisme qui semble se poursuivre, selon le site immobilier. En ce qui concerne les quatre premiers mois de l’année, l’offre de biens dédiés à la location de vacances est en chute de 52% par rapport à la même période de 2020, tandis que celle des appartements est en recul de 56%, et celle des villas en croissance de 29%.

Les statistiques montrent, également, que Marrakech constitue désormais 41% de l’offre contre 40% en 2020, et que le prix d’une nuitée en appartement dans cette ville est de l’ordre de 500 dirhams, soit -35% par rapport à l’année précédente. Pour la période février-mars 2021, elle a enregistré une évolution mensuelle de 17%, précise Mubawab. Le marché de la location de vacances semble ainsi se maintenir dans un trend favorable, et compte beaucoup sur la présente saison d’été pour récupérer, après une année difficile, de par les perspectives encourageantes qui se font d’ores et déjà ressentir dans les différentes régions du Royaume.

Khadime Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page