Maroc

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : le Nord coopère avec le Kenya

Une réunion a été tenue par les responsables de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et le comté de Mombasa afin de renforcer la coopération dans différents domaines. 

La Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima diversifie ses alliances économiques. Et c’est avec le comté de Mombasa (Kenya) qu’elle prospecte de nouveaux débouchés. Dans cette optique, les responsables de la région et le gouvernement de Mombasa ont tenu, mardi, une réunion de travail à distance, consacrée à l’examen des moyens à même de renforcer la coopération décentralisée dans les domaines d’intérêt commun.

Cette rencontre par visioconférence, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la diplomatie parallèle prônée par le Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a été l’occasion de discuter de la mise en œuvre du mémorandum d’entente conclu entre les deux parties en mai 2021, indique un communiqué dudit Conseil.

Cette réunion s’est déroulée sous la présidence d’Omar Moro, président du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et de Ali Hassan Joho, gouverneur du comté de Mombasa, avec la participation de l’ambassadeur du Maroc au Kenya, du vice-président du Conseil chargé de la coopération internationale et des responsables et cadres de cette instance élue.

Plusieurs secteurs ciblés

Omar Moro s’est félicité des relations solides d’amitié existant entre les deux pays, tout en insistant sur la nécessité de consacrer un nouveau concept de coopération fructueuse entre les deux parties dans les domaines d’intérêt commun, en explorant de nouveaux horizons aussi bien dans le domaine économique qu’en matière d’échanges culturels et éducatifs entre les jeunes des deux pays.

Au cours de cette rencontre, il a été aussi question d’échange d’expériences, en particulier dans le domaine de l’investissement et du renforcement de l’attractivité territoriale, surtout que la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima constitue un pôle économique attractif, doté d’infrastructures de grande envergure, avec à leur tête le port Tanger-Med, la plus grande infrastructure portuaire en Afrique.

Au terme de cette réunion, les deux parties ont convenu de mettre en place un groupe de travail qui se penchera sur ces différents projets. Afin de renforcer davantage les échanges culturels entre les deux parties, le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a proposé l’élaboration d’un projet de convention pour la création d’un centre culturel «Ibn Battouta» à Mombasa, qui contribuera certainement au rayonnement de la culture marocaine en Afrique de l’Est et à la consécration des valeurs de tolérance et de paix dans les deux pays.

Sami Nemli avec Agence / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page