Maroc

Spécial Agadir. Programme de développement urbain, mode d’emploi

Dans le cadre du Programme de développement urbain d’Agadir, trois nouveaux mécanismes de mise en œuvre assurent la réalisation des projets, notamment les Sociétés de développement local et régional.

S’il y a un fait méritant d’être relevé dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de développement urbain (PDU) de la ville d’Agadir, pour la période 2020-2024, c’est le rôle assigné aux Sociétés de développement local et régional, régies par les dispositions des lois organiques sur les communes et les régions.


Ainsi, la Société de développement local (SDL) Agadir Souss-Massa Aménagement est chargée de réaliser 76 projets sur 94, soit plus de 80% du programme. Outre la société Al Omrane, les ministères de l’Équipement, des Habous et de la Santé, la SDL Agadir Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains s’occupe du lancement de la première ligne BHNS d’Agadir. Pour sa part, la Société de développement régional (SDR) du tourisme assure une partie des projets inscrits dans le cadre du PDU 2020-2024.

SDL Agadir Souss-Massa Aménagement la Société de développement local Agadir Souss-Massa Aménagement est une société anonyme à conseil d’administration. Cette société se charge actuellement des différents projets d’aménagement et maîtrise d’ouvrage des projets inscrits dans le cadre du Programme de développement urbain de la ville d’Agadir. Les principaux actionnaires sont le Conseil régional Souss-Massa, qui détient 3 MDH du tour de table. Pour leur part, les collectivités locales, à savoir la municipalité d’Agadir détient 2,8 MDH du capital, alors que les autres communes détiennent des participations minimes. C’est cette SDL qui assurera principalement la mise en œuvre de ce programme.

La SDL Grand Agadir mobilité la Société Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains est dotée d’un capital de 8 MDH. Les actionnaires majoritaires se composent de l’Établissement de coopération intercommunale (ECI), du Conseil régional Souss-Massa et de trois autres communes (Agadir, Inezgane et Drarga) en plus du ministère de l’Intérieur. Sa mission principale est la mise en œuvre des projets inscrits dans le cadre du plan des déplacements urbains du Grand Agadir, dont la première ligne de bus à haut niveau des services (BHNS) d’Agadir, conformément aux préconisations du Plan de développement urbain (PDU) du Grand Agadir approuvé en 2015.

Pour sa part, la région Souss-Massa dispose de 39.96 % des actions de ladite SDL. la SDR tourisme
La Société de développement touristique Souss-Massa dispose d’un capital social de 21.5 MDH. Elle a été créée sous forme juridique de société anonyme de droit privé. Son tour de table est constitué de six actionnaires, à savoir le Conseil régional Souss-Massa, le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale et celui de l’Intérieur, la Commune urbaine d’Agadir et les Chambres régionales de commerce et d’artisanat. Par ailleurs, la raison sociale du statut de la SDR a été consacrée à la mise en œuvre de la feuille de route régionale du tourisme et au développement de nouveaux produits touristiques dans la région, en plus de la valorisation du capital culturel et naturel. 

Y.S.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page