Maroc

Scama se renforce à Casablanca

Troisième représentation casablancaise de Ford, la succursale de Moulay Ismail est en passe de finaliser ses travaux d’extensions. Une opération et un emplacement stratégiques.


Croissants d’une année à l’autre, les ventes de Ford au Maroc se sont chiffrées à plus de 11.700 unités l’an dernier. Une performance en grande partie imputable aux produits, dont on signalera qu’ils sont qualitatifs, bien positionnés et à forte valeur technologique ajoutée. À côté de cela, le réseau de l’importateur Scama (filiale du groupe Auto Hall) joue pour beaucoup et en particulier dans l’axe Kenitra-Casablanca qui représente, à lui seul, 49,7% des ventes. D’où l’importance capitale de diversifier les points de vente dans la grande métropole. Mise en service début 2013, la succursale de Moulay Ismail fera bientôt peau neuve après de lourds travaux d’extension.

Ainsi, les locaux voient leur superficie totale passer de 1.300 à 2.100 m² en reprenant l’ancien showroom de Geely, marque chinoise précédemment importée par Premium Auto. Un agrandissement qui profitera, en bonne partie, aux ateliers du service après-vente, dont les installations principalement dédiées à l’entretien régulier, disposeront de 6 ponts élévateurs et d’une meilleure fluidité des opérations. La partie showroom n’est pas en reste, puisque après les travaux, l’espace d’exposition s’étendra sur 700 m². Un espace suffisant pour exposer mieux et plus de véhicules, alors que la gamme importée de Ford continuera à s’enrichira dans les mois et années à venir.

Un atout pour le deuxième opérateur automobile du royaume, dans le sens où cette succursale est située sur une artère stratégique de la capitale économique, puisqu’elle n’est pas loin du boulevard Moulay Slimane, sur lequel s’est installée une bonne partie de la concurrence (Renault, Volkswagen, Hyundai, Kia, Toyota…). Il n’est d’ailleurs pas étonnant d’apprendre qu’en 2015, ce sont quelque 724 véhicules, badgés de l’ovale bleu, qui ont été vendus par cette succursale. Un volume inévitablement condamné à croître cette année. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page