Maroc

Reprise économique : Fès-Meknès prépare sa feuille de route

Le CRI peaufine son diagnostic de l’impact de la crise sanitaire sur l’économie de la région. Plus de 500 recommandations issues de quatorze ateliers seront compilées afin de mettre en place une feuille de route et un plan d’action pouvant être déployés au niveau régional.

Les autorités régionales sont à pied d’œuvre, déterminant les pistes de relance de l’économie de la région Fès-Meknès et esquissant la feuille de route pour la reprise économique dans la région qui sera dévoilée dans 14 jours. C’est ce qui ressort de la dernière réunion du Comité de veille économique régional (CVER). Tenue le 21 septembre à Fès, cette rencontre a été l’occasion de présenter les 500 recommandations issues de la concertation générale lancée et orchestrée par le Centre régional d’investissement (CRI). Yassine Tazi, directeur du CRI Fès-Meknès, a fait le bilan des quatorze ateliers (un atelier sectoriel, quatre ateliers transverses et neuf provinciaux) en vue de la finalisation de la phase de diagnostic de l’impact de la crise sanitaire sur l’économie de la région. Des recommandations et des propositions ont été présentées afin de favoriser la reprise de l’activité des secteurs les plus impactés, notamment le tourisme, l’industrie, l’artisanat et l’économie sociale et solidaire, les industries créatives et culturelles, le commerce, l’agriculture, les bâtiment et travaux publics (BTP) et le climat des affaires.


Déclinaison des mesures du CVE national
Concernant la déclinaison des mesures prises par le Comité de veille économique (CVE) national pour la région Fès-Meknès, plus de 44.440 entreprises, soit 260.319 salariés déclarés, ont bénéficié de l’indemnité forfaitaire aux salariés en arrêt provisoire déclarés à la CNSS à fin juin 2020, pour un montant de 420 MDH. Pour le versement d’aides afin de soutenir les ménages du secteur informel, 5.179 entreprises ont bénéficié du crédit Damane Oxygène, soit 11% des bénéficiaires au niveau national, pour un montant de 1,1 MMDH, alors que plus de 580.000 personnes relevant du secteur informel ont bénéficié du fonds Covid-19 (60% RAMEDistes et 40% non-RAMEDistes). Concernant le mécanisme de garantie pour les crédits bancaires en faveur des auto-entrepreneurs, 271 entreprises ont bénéficié du crédit Damane Relance pour un montant de 1,1 MMDH, soit 8% des entreprises au niveau national et 10% des montants distribués. 576 entreprises de la région ont bénéficié du crédit Relance TPE pour un montant de 134 MDH, soit 10% des entreprises au niveau national et 9% des montants accordés.

De nombreuses entreprises fermées
Le CRI Fès-Meknès a mené une série d’entretiens avec des partenaires institutionnels ainsi qu’une enquête auprès des opérateurs économiques afin de mesurer l’impact de la crise au niveau régional. L’enquête a montré que 81% des entreprises de la région ont déclaré avoir arrêté leurs activités définitivement ou temporairement. Sur les 19% d’entreprises toujours en activité, 70% déclarent avoir réduit leurs effectifs d’au moins 50%. Notons que plus de 7.000 emplois sont actuellement menacés par la crise. L’enquête montre également qu’après l’allégement des mesures de confinement, 30% des entreprises de la région ont déjà repris leurs activités, dont 80% dans les secteurs de l’industrie et du textile. Concernant l’impact de la Covid-19 sur les principaux secteurs employeurs de la région, on retrouve le tourisme en première position avec 100% de fermetures définitives, suivi par l’industrie (hors textile) avec 75% de fermetures définitives et 15% temporaires, puis l’industrie de textile avec 60% de fermetures définitives et 30% temporaires. Les principales raisons de l’arrêt des entreprises sont la rupture de la chaîne d’approvisionnement, l’incapacité des salariés à se déplacer -surtout ceux habitant loin de leur lieu de travail- ou encore l’absence de commandes. La crise a engendré la fermeture de TPE (60%), de PME (36%) et de grandes entreprises (4%) dans la région. Cette réunion a été organisée sous la présidence du wali de la région Fès-Meknès et gouverneur de la préfecture de Fès, Essaid Zniber, en présence de Mohand Laenser, président du Conseil de la région, des gouverneurs des préfectures et provinces de la région, du directeur du CRI, des directeurs régionaux des services déconcentrés, des représentants du secteur privé (CGEM), des présidents des universités, des présidents des Chambres professionnelles, des présidents régionaux des associations professionnelles (AMITH, FNBTP…) et des acteurs économiques et sociaux. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page