Maroc

Redal : Le cycle de facturation maîtrisé ?

La critique de la gestion déléguée fait une nouvelle fois l’actualité. La Redal en a récemment fait les frais, et c’est le cycle de facturation qui est pointé du doigt. Une source interne de la régie se veut rassurante quant à la maîtrise de ce cycle, régi par un dispositif innovant introduit dès 2002.

La gestion déléguée est sous les feux de la critique. Cette fois, c’est au tour de la Redal d’en faire les frais. En effet, la commune de Rabat pointe du doigt le système de facturation de la régie. Sur ce point, une source interne de la Redal affirme que celle-ci s’en tient à un dispositif de contrôle du cycle de facturation rigoureux, garantissant une facturation de bonne qualité. Concernant le process de la collecte des consommations, la régie assure faire la visite de 100% des 1.100.000 compteurs d’eau et d’électricité installés sur son périmètre. Concrètement, ce sont 97,3% des index qui sont effectivement relevés, ce qui représente l’un des taux les plus élevés à l’échelle nationale, assure la même source.


C’est dans 2,7% de cas seulement que la relève de l’index s’avère impossible en raison de l’inaccessibilité des compteurs, ceux-ci se trouvant souvent à l’intérieur, affirme Redal. La cohérence des consommations une fois relevées avec l’historique des consommations du client est prise en compte, selon Redal. À cet effet, toute consommation dépassant 150% de la consommation moyenne du client ne sera facturée qu’après une deuxième vérification de la lecture du compteur, le client étant informé de sa consommation inhabituelle, illustre la même source. Par ailleurs, les factures contiennent des informations exhaustives sur la consommation, toujours selon Redal.

En effet, toute facture émise détaille la période de consommation, le volume consommé, la nature du relevé de compteur (index réel, estimation) et les tranches de consommation. Pour ce qui est de la sensibilisation, la Redal affirme conduire des campagnes d’information au profit de ses clients afin de les sensibiliser à l’importance de la maîtrise des consommations d’eau et d’électricité. Pour cela, Redal anime des ateliers d’information dans ses agences commerciales. Des affiches et flyers thématiques sont aussi distribués. Dans la même lancée, des réunions de proximité sont très régulièrement tenues avec les représentants du tissu associatif de la wilaya de Rabat-Salé, afin de permettre le dialogue, particulièrement au sujet de la facturation et de la qualité du service rendu aux clients..


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page