Maroc

Propreté à Casablanca : ce qui change ce jeudi

La société de développement local «Casablanca Baia» lance une série d’opérations de sensibilisation et de concertation sociale qui seront menées chaque semaine dans plusieurs quartiers de la ville.

C’est ce jeudi que sera lancée, à Casablanca, la nouvelle formule du programme «Jeudi propre», plus riche et plus conviviale. Cette opération sera gérée et supervisée par la société de développement local (SDL) Casablanca Baia. Pour les concepteurs de ce projet, l’objectif est de renforcer le rôle des citoyens en tant qu’acteurs dans le maintien de la propreté de leur ville, à travers une réelle prise de conscience collective de la problématique de propreté et de gestion des ordures.

Pour Zine Elabidine M’hal, le chef du service sensibilisation au sein de Casablanca Baia, «nous avons démarré cet évènement participatif et fédérateur depuis janvier 2021. Nous en sommes, actuellement, à la 39e édition. Depuis sa création, il a connu un grand succès auprès de la population des différents arrondissements de Casablanca, et l’impact a été de plus en plus visible au fil des semaines», avant d’ajouter que cette manifestation revêt maintenant une plus grande ampleur « avec une identité visuelle indépendante, un programme enrichi et même une application web qui permettra davantage de proximité avec les Casablancais». 60 animateurs sociaux, formés à cet effet, seront déployés dans les différents quartiers de l’ensemble des 16 arrondissements de la métropole, chaque semaine. À souligner que cette initiative a été lancée avec l’appui de la commune de Casablanca et en étroite collaboration avec les sociétés délégataires Arma Casablanca et Averda Casablanca.

«Ce programme de sensibilisation se compose d’opérations thématiques, itinérantes et hebdomadaires, couvrant l’ensemble du territoire de la commune de Casablanca. Chaque jeudi, de 10h à 18h, les riverains, la société civile et les volontaires de deux arrondissements auront rendez-vous avec des animations terrain dont l’objectif est de s’impliquer dans la propreté de leurs quartiers», indique la fiche du projet.

La programmation s’articule, principalement, autour de la vulgarisation de gestes simples à adopter pour la gestion des déchets et l’optimisation des actions des sociétés délégataires.

«Nous avons, également, pour mission de favoriser l’éco-citoyenneté et le développement durable et d’encourager les Casablancais à devenir acteurs de la propreté de leur ville», ajoute M’hal.

En plus des animations street, les messages clés de ce programme seront diffusés à travers une web application accessible à tous, à travers un QR Code. Il s’agit, essentiellement, de créer et d’entretenir une relation directe et un contact effectif avec les producteurs de déchets au quotidien, «en pénétrant leurs vies et en proposant une image dynamique et innovante ainsi qu’une promesse d’amélioration, pour un Casablanca plus propre». C’est, en tout cas, ce qu’escomptent les initiateurs de ces journées de sensibilisation, organisées dans la métropole.

Younes Bennajah / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page