Maroc

Douane : ce qui va changer en 2023

Le PLF 2023 ne va pas seulement changer les habitudes des professions libérales, mais aussi celles des acteurs de l’écosystème douanier. Détails ! Nouvelles dispositions d’octroi de l’agrément permettant l’accès aux enceintes douanières aux travailleurs en douane (emballeurs, portefaix, surveillants,…), assouplissement des conditions d’accès à la profession de transitaires en douane, dispense de l’obligation de disposer d’un diplôme pour les gérants des sociétés de transit, limitation à 250 du nombre minimum de déclarations que le transitaire doit enregistrer dans une...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page