Maroc

Pensions pour animaux : une activité qui a le vent en poupe

C’est une activité en plein essor qui répond aux besoins des propriétaires d’animaux de compagnie, de plus en plus nombreux au Maroc. Il s’agit des pensions pour animaux qui proposent une panoplie d’offres, alliant services de garde, d’éducation et de loisirs. 

Si vous tapez sur la barre de recherche Google «pension pour animaux au Maroc», vous allez en avoir plein les yeux. Les garderies, hôtels et pensions pour animaux ont fleuri un peu partout, surtout à Casablanca et Rabat. En effet, avec le déclenchement de la crise sanitaire, les Marocains ont développé une appétence à l’adoption des animaux de compagnie, notamment les chiens et les chats. Avec la reprise d’un rythme de vie normal, les propriétaires se retrouvent face à la question de la garde de leurs compagnons à quatre pattes, surtout lors d’un voyage, d’une mission, voire durant toute une journée. C’est pour répondre à cette problématique que ce type de pensions s’est développé dernièrement.

Liza Azzouzi, propriétaire de la ferme Nature envies, situé à Sidi Allal el Bahraoui à Rabat, nous explique la genèse de son projet de pension pour chiens. Elle assure que «l’espace “Au bonheur des chiens” de la ferme Nature envies est né du désir d’offrir à ces animaux et à leurs propriétaires un lieu de socialisation, de bien-être, de loisirs et d’apprentissage dans un environnement sécurisé». Passionnée par les canidés, Azzouzi ambitionne de répondre aux différentes attentes des propriétaires de chiens qui sont de plus en plus à la recherche de services de garde, d’éducation et de loisirs pour leurs protégés. «Or, nous avons constaté qu’il était possible d’offrir un espace conçu pour la vie des chiens qui soit bienveillant, propre et sécurisé. L’ensemble de notre centre est conçu dans le plus strict respect de la nature, et nos constructions sont éco-responsables» détaille-t-elle dans ce sens.

Des services pratiques pour les propriétaires
La ferme Nature envies propose différents services à ses clients, notamment la pension qui permet d’accueillir et de prendre soin des chiens lorsque leurs maîtres sont en déplacement. Durant leur séjour, les animaux sont logés la nuit en boxes couverts et divertis en liberté durant la journée dans un espace d’un ha. L’éducation canine, qui fait aussi partie des services proposés par Nature envies, vise à accompagner les maîtres dans l’éducation de leurs chiens en leur fournissant les outils nécessaires et les codes de la communication canine. «Formés en France à la profession d’éducateur et comportementaliste canin, nous proposons différents programmes d’éducation selon le profil des couples maître/chien et des difficultés rencontrées, dans le respect de l’intégrité physique et psychique du chien», explique Azzouzi.

Sa ferme propose aussi un service ludique appelé la “Récréation du dimanche”. Ainsi, tous les dimanches, sont organisées des balades collectives ou des sessions de jeu pour les chiens, activités suivies d’un brunch pour les maîtres qui peuvent échanger et profiter du cadre naturel et calme de la ferme. Par ailleurs, Assouzi annonce que «prochainement, nous lancerons le service de la garderie à la journée qui s’adresse aux maîtres qui n’ont pas le temps de proposer des activités physiques suffisantes à leurs chiens durant la semaine». Les équipes de la pension proposent de venir chercher les animaux le matin, de les faire se dépenser la journée, et de les redéposer le soir aux domiciles de leurs maîtres.

Quid de la réglementation
Le Maroc règlemente l’exercice des activités de commerce et de dressage des chiens dans un but commercial, et les subordonne à une autorisation administrative. «La loi encadre l’exercice de ces activités en exigeant que les locaux répondent aux normes qui garantissent la santé et la sécurité du personnel et des chiens», affirme Azzouzi. Elle impose d’avoir recours à un médecin vétérinaire chargé de vérifier les mesures sanitaires garantissant la santé et la sécurité des animaux, et exige que la personne exerçant l’activité ait une expérience ou les qualifications nécessaires.

Liza Azzouzi
Propriétaire Nature Envies
“La demande est là”
Quel est votre business model ?
Nous avons deux types de revenus : soit à la journée ou au séjour, soit à la prestation. Nous réunissons une communauté de clients qui ont foi dans la valeur que nous générons, et qui souhaite participer à la création et au développement de structures d’accueil modernes et protectrices pour les animaux et l’environnement. Nous avons investi plus d’un million de dirhams dans la conception de notre centre.

 

Y a-t-il un engouement de la part des clients ?
Nous avons lancé l’activité depuis un mois. Nous avons beaucoup de retours positifs de personnes qui se réjouissent de l’existence d’un lieu où ils peuvent passer un moment avec leurs chiens librement et les laisser sereinement. Nos premières ventes sont très satisfaisantes et dépassent nos objectifs. Il est certain que la demande est là.

 

Qu’en est-il du marché dans lequel vous opérez et de la concurrence ? Qu’est-ce qui vous permet de vous distinguer ?
Le marché des animaux de compagnie est en plein essor. Nous avons conçu un centre dont la taille (accueil de 20 chiens maximum) permet un traitement personnalisé pour chaque animal. Par ailleurs, dans les activités collectives, cette dimension restreinte permet des sorties en meute que les chiens affectionnent particulièrement.

 

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page