Maroc

Peine de mort : le CNDH revient à la charge  

À l’occasion de la célébration de la Journée mondiale contre la peine de mort, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) indique qu’il s’attend à ce que « le Parlement et le gouvernement traduisent l’évolution des droits et des libertés à travers la révision de la législation pénale et son adaptation à la constitution de 2011 qui a consacré le droit à la vie ». Le CNDH annonce la tenue d’une série de rencontres entre le 14 et le 28 octobre avec plusieurs partenaires en vue de contribuer à l’appel déjà émis par le conseil pour abolir la peine de mort au Maroc. Pour rappel, en novembre 2020, le CNDH a adressé un mémorandum aux pouvoirs publics en vue de réviser le code pénal.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page