Maroc

Pass vaccinal : les avocats disent non et bloquent les tribunaux (VIDEO)

Plusieurs tribunaux du pays étaient bloqués, lundi 20 décembre, par les avocats. Dans les quatre coins du pays, les robes noires protestaient contre la décision de leur tutelle d’exiger à partir de cette date la présentation du pass vaccinal pour accéder aux tribunaux. 

Les tribunaux du Maroc étaient pratiquement tous à l’arrêt ce lundi 20 décembre. Pour défier leur tutelle, qui a institué l’obligation de présenter le pass vaccinal pour accéder aux tribunaux, à partir de cette date, les avocats ont organisé des sit-in quasiment sur tout le territoire national. Les robes noires ont refusé de fournir le pass vaccinal pour accéder aux salles d’audience, arguant qu’ils ont travaillé dans les tribunaux en pleine pandémie, sans cette «preuve d’immunité». Ils se demandent alors pourquoi cette subite décision, et même ceux parmi eux qui disposaient du sésame se sont joints à leurs collègues dans un même élan de solidarité pour refuser cette obligation.


A Casablanca, le barreau a tout bonnement et simplement boycotté les audiences qui devaient débuter lundi 20 décembre. A Rabat, plusieurs robes noires ont pointé du doigt une mesure «empêchant la défense d’exercer son droit». C’est-à-dire que plusieurs audiences risquent de se passer en l’absence des avocats de la défense, ce qui est très préjudiciable pour les citoyens que ces derniers doivent défendre. A Marrakech, l’exigence d’un pass vaccinal par les forces de l’ordre massées devant la porte de la Cour d‘appel de la ville à tous les juges, avocats, greffiers, membres du personnel de l’institution judiciaire et visiteurs a suscité la protestation d’une grande partie des robes noires, des fonctionnaires des tribunaux et des citoyens. Apparemment, le mouvement n’est pas prêt de faiblir. Rappelons qu’il a été suscité par une décision prise la semaine dernière par le ministre de la Justice.

Réagissant à la saisie de l’Association nationale des avocats du Maroc par le rapporteur spécial des Nations Unies sur l’indépendance des juges et des avocats et sur l’obligation de présenter le pass vaccinal pour accéder aux tribunaux, Abdellatif Ouahbi avait insisté, devant les députés, sur le fait que l’obligation du pass vaccinal est «une loi qui doit être appliquée» même au sein des tribunaux. Ensuite, joignant le geste à la parole, son Département et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire ont adressé une correspondance à l’Association de l’ordre des avocats, où ils ont informé celle-ci que l’accès aux tribunaux sans pass vaccinal sera interdit à partir du lundi 20 décembre.

Aziz Diouf / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page