Maroc

Numa mise sur l’innovation

Numa Casablanca est le seul accélérateur de startups dans le royaume. Associée à Impact Lab, la joint-venture a pour vocation de créer un pont entre les grandes entreprises, les institutions publiques et les startups, sous la bannière de l’innovation.

Entre 2013 et 2014, les investissements en capital risque ont été multipliés par 10 et le nombre de startups créées annuellement a quintuplé entre 2012 et 2015. Tout un écosystème d’accompagnement s’est ainsi greffé à cette dynamique. Numa Casablanca s’inscrit dans cette lignée. fruit d’une alliance entre l’accélérateur français Numa Paris et l’incubateur marocain Impact Lab, la joint venture Numa Casablanca est «le seul accélérateur au Maroc qui accompagne les start-up à tout stade de maturité», souligne Leyth Zniber, PDG et fondateur d’Impact Lab (ancien Eiréné4Impact). Concrètement, une start-up arrivée à un point d’inflexion pourrait bénéficier d’un programme d’accélération (d’environ 5 mois) avec des résultats à la clef.


Par ailleurs, l’accélérateur veut réussir le pari , de développer d’étroites collaborations entre les grosses entreprises, l’État et les startups autour de l’innovation. «Tous les business model aujourd’hui se trouvent confrontés à des chamboulements profonds, l’innovation n’est plus un choix, elle devient un impératif, Numa Casablanca se donne comme objectif de créer cette dynamique tripartite, de rendre possible la collaboration entre les startups innovantes, entreprises et institutions publiques», déclare le patron d’Impact Lab. Sur le terrain, l’accélérateur a pour volonté d’intervenir au sein des grandes corporate pour les soutenir dans leurs projets d’innovation, mais surtout associer la startup à ces mêmes projets. «On a besoin de créer ce pont, il faut que les grandes entreprises marocaines comprennent la valeur de s’associer à la startup dans son passage à l’innovation», souligne le pdg de Numa Casablanca.

Qui dit accompagnement dit aussi investissement. Dans cette perspective, Impact Lab, qui est l’actionnaire majoritaire de Numa Casablanca, est sur le point de mettre en place un fonds d’investissement afin de pouvoir investir directement dans les startups à fort potentiel. «Nous avons investi déjà dans quelques startups innovantes comme LIK et nous voulons continuer à le faire grâce à ce fonds d’investissements», révèle Leyth Zniber.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page