Maroc

Nizar Baraka insiste sur la nécessité d’une «conscience climatique» pour l’accord des parties

Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka, a souligné, jeudi à Fès, la nécessité d’accompagner l’accord des parties avec une «conscience climatique» pour lutter contre les défis des changements climatiques.


Intervenant lors de l’ouverture du Sommet de Fès pour la conscience climat, Baraka a insisté sur l’accompagnement de l’accord des parties avec une «conscience climatique» fondée sur les valeurs communes de l’expérience humaine avec son capital spirituel, existentiel et culturel dans la mobilisation des volontés et des énergies à grande échelle et de donner sens aux différents niveaux d’interventions visant la lutte contre les défis du climat.

Nizar Baraka a de même formé l’espoir de voir le Sommet de Fès pour la conscience climat constituer une occasion propice de réflexion, d’échange de l’intelligence collective dans la perspective de l’élaboration d’une plateforme où toutes les consciences venant de différentes religions et civilisations peuvent fusionner dans une «conscience climatique commune» afin d’immuniser l’avenir.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page