Maroc

Médicaments : Une nouvelle baisse des prix

Après avoir récemment réduit les prix de 54 médicaments, le ministère de la Santé vient de décider d’étendre la mesure à 75 autres. Entre autres traitements concernés, ceux de maladies chroniques et de cancers.

C’est une bonne nouvelle pour les personnes souffrant de maladies chroniques et de certains cancers. Le ministère de la Santé a décidé de réduire les prix de plusieurs médicaments, dont 75 dédiés au traitement de ces maladies. Sont concernés entre autres les médicaments utilisés dans le traitement des maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, le diabète et quelques maladies infectieuses, inflammatoires et du système nerveux, outre des maladies psychiques, allergiques, du système digestif ainsi que des antibiotiques et certains types de cancer, indique un communiqué du ministère. Taux de réduction jusqu’à 65%. Il convient de noter que depuis la promulgation du décret 2.13.852 relatif aux conditions et aux modalités de fixation des prix des médicaments, le ministère a procédé à la réduction des prix de 3.729 médicaments dont 54 le mois dernier, pour un taux de réduction atteignant jusqu’à 46%.


Pour rappel, cette nouvelle opération fait suite à la déclinaison de la politique nationale de médicament du ministère de la Santé, visant entre autres à garantir un accès «équitable aux médicaments et aux soins à l’ensemble des citoyens, et une continuation de son processus de réduction des prix des médicaments». Cela dit, si la baisse des prix des médicaments est une mesure louable, qui permet aussi de réduire les charges des organismes de sécurité sociale (CNSS, CNOPS), il n’en demeure pas moins que l’accès aux médicaments passe aussi par une couverture sociale qui fait toujours défaut à la majorité des Marocains.

Par ailleurs, il faut aussi noter que le ministère de la Santé vient de lancer la procédure de retrait de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du médicament Proctolog. Ce retrait a été dicté par les résultats négatifs de la réévaluation du rapport bénéfice/risque de ce médicament. Selon ces résultats, ce produit causerait des allergies. Il peut aussi être la source de manifestations cutanées potentiellement graves.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page