Maroc

Médecine : Grogne générale dans le secteur privé au Maroc

Alors que les pharmaciens sont en colère, cinq syndicats de médecins du privé entament un mouvement d’humeur pour faire entendre leurs doléances à la tutelle. De quoi mettre une pression supplémentaire sur le ministre de la Santé, qui a une énorme crise sanitaire à gérer. En plus d’une énorme crise sanitaire sur les bras, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, doit maintenant faire face à la colère des médecins du privé. Les syndicats des médecins libéraux ont organisé...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page