Maroc

Location de voiture : le secteur sombre

Les loueurs d’automobiles sans chauffeurs au Maroc sont au bord de l’asphyxie. Selon les professionnels, 3.200 entreprises ont déjà déclaré faillite, soit 30% du secteur. Ce niveau risque d’augmenter encore du fait que la plupart des entreprises ont perdu plus de 90% de leurs fonds propres.

Sous l’effet des décisions de justice (affaires d’impayés) ou pour réduire la flotte afin de maîtriser les charges, plus de 27.000 véhicules ont dû être cédés. Cela, en dépit du fait que les opérateurs espéraient, au cours de la période estivale et avec l’entrée en vigueur du pass sanitaire, un certain redressement de leur situation.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page