Maroc

Législatives 2016: Le PJD à la tête du podium

Le Parti justice et développement (PJD), à la tête d’un gouvernement de coalition depuis cinq ans, a remporté les élections législatives du vendredi 07 octobre, selon le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad.


Selon le dernier communiqué de presse diffusé par le département de Hassad à l’issue du dépouillement des bulletins de vote, le PJD a remporté 125 sièges, le PAM 102 sièges et l’Istiqlal 46, sur un total de 395 sièges. Le Rassemblement national des indépendants (RNI) est arrivé en quatrième position (37).

Huit autres partis se partagent le reste des sièges, dont la Fédération de la gauche démocratique (FGD), qui a décroché deux sièges. Le PJD était arrivé largement en tête des résultats provisoires annoncés la veille au soir, portant sur les listes locales (soit 90% des bulletins), avec la quasi-certitude de remporter les élections.

Dans une déclaration sur le vif aux journalistes, vendredi dans la soirée, Abdelilah Benkirane avait assuré que «les Marocains ont massivement voté pour le PJD». Le secrétaire général du PJD a ainsi qualifié le 7 octobre de «jour de joie et d’allégresse pour les Marocains».

Selon le système électoral marocain, aucun parti ne peut obtenir la majorité absolue des suffrages d’une chambre qui compte 395 sièges. Cela suppose que le PJD doit former un gouvernement de coalition. Le Chef de gouvernement est issu des rangs du parti vainqueur à savoir le PJD. Il est nommé par le roi.   

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page