Maroc

Le repos biologique entre définitivement en vigueur

L’arrêté du ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, a été publié au dernier Bulletin officiel. Celui-ci porte interdiction, pour une durée de cinq ans, de la pêche des sardines, des anchois, du maquereau, du poisson sabre, de la sardinelle et des chinchards.

Cette interdiction quinquennale prendra deux formes. Une première, allant du 1er mai au 30 juin de chaque année, au large des côtes comprises entre les parallèles 22° au nord et 23° au nord, sur une distance de 15 milles marins calculés à partir des lignes de base. Et une seconde, tout au long de l’année, au large des côtes comprises entre les parallèles 24°au nord et 25° au nord, sur une distance de 15 milles marins calculés à partir des lignes de base. Échappe bien entendu à cette prohibition l’Institut national de recherche halieutique (INRH), à condition que la pêche de ces espèces se fasse dans le cadre de son programme de recherche scientifique et que cette dernière requiert une autorisation fixant notamment sa durée de validité, les lieux de prélèvement autorisés, les engins de pêche pouvant être utilisés ainsi que le nombre de pièces des espèces susvisées.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page