Maroc

Le Maroc élu vice-président de la Commission de la décolonisation

 

 Le Maroc a été élu par l’Assemblée générale des Nations Unies, face à l’Algérie, au poste de vice-président de la 4e Commission en charge de la décolonisation.


Le candidat marocain Yasser Halfaoui, conseiller à la Mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies à New York, a obtenu 88 voix contre 58 pour la candidate algérienne.

Le choix porté sur le candidat marocain, au détriment de la diplomate algérienne, représente un vote de confiance en faveur du Maroc, de son sérieux et de sa proactivité au sein des Nations Unies de manière générale, et de la 4e commission en particulier. La dernière élection du Maroc au bureau de cette commission remonte à 1970.

Par ailleurs, ce résultat consacre les efforts du Maroc en tant que coordonnateur du Mouvement des Non Alignés pour le maintien de la paix et en faveur des questions de paix et de sécurité qui relèvent de cette commission.

En réaction à la candidature du Maroc, l’Algérie s’est empressée de présenter sa propre candidate, bien que ce pays ait été membre du bureau de la 4e commission en 2006.

Non seulement l’Algérie n’a pas voulu se soumettre aux critères du groupe africain, qui étaient en faveur de la candidature marocaine, mais elle a également empêché la tenue d’une session du Comité des candidatures africain, afin d’éviter son verdict, qui lui était manifestement défavorable.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page