Maroc

Le Conseil des ministres, reporté à mardi, donnera-t-il naissance au gouvernement ?

Le Conseil des ministres, que devait présidait le roi Mohammed VI et qui était programmé pour aujourd’hui lundi 9 janvier, devra avoir lieu demain mardi 10 janvier. Ce conseil devrait être consacré au retour du Maroc à l’Union africaine (UA), entre autres.


Un Conseil des ministres se réunira demain mardi sous la présidence du roi Mohammed VI. Le conseil aura lieu en présence du chef de gouvernement désigné, Abdelilah Benkirane et les ministres qui assurent la gestion des affaires courantes.
La tenue de ce Conseil des ministres intervient alors que le chef de gouvernement désigné a affirmé, à travers un communiqué publié dimanche soir, qu’il «refuse de continuer de discuter avec les deux formations, le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le Mouvement populaire (MP)».
«Étant donné que toute question attend une réponse, qu’Aziz Akhannouch (président du RNI) devait me donner une réponse sous 48 heures (…), et que celui-ci a préféré le faire via un plan de communication établi avec d’autres partis auxquels je n’ai posé aucune question, j’en conclus qu’il n’est pas en mesure de me répondre et qu’il n’y a pas lieu de poursuivre les négociations avec lui», a déclaré Benkirane. «Il en est de même avec Mohand Laenser du Mouvement populaire», a ajouté le bref communiqué d’Abdelilah Benkirane.
Un peu plus tôt dans la journée, d’hier dimanche 8 janvier, ces deux partis s’étaient dits disposés à poursuivre les consultations, mais à la condition qu’ils soient associés à deux autres formations, l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et l’Union constitutionnelle (UC), afin de «parvenir à la formation d’une majorité gouvernementale harmonieuse et solide». Or, le chef de gouvernement avait annoncé à la presse, vendredi à Rabat, que le «prochain gouvernement sera composé des partis de la majorité précédente uniquement».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page