Maroc

La victime marocaine des tirs sur une embarcation de migrants identifiée

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La victime, ayant succombé à ses blessures, durant l’opération d’interception par la Marine royale, d’une puissante embarcation type Go-Fast, transportant des migrants dans les eaux marocaines, serait une jeune femme originaire de Tétouan. Selon le média sebti www.elfarodeceuta.es, la défunte, d’une famille démunie, était âgée de 23 ans et serait étudiante en droit.

Le reste des migrants, serait aussi originaire de Tétouan, à l’exception d’un seul candidat, qui était de Chaouen. À en croire le site sebti, les passeurs ont donné rendez-vous aux candidats marocains à l’immigration irrégulière à Sebta, d’où ils ont initié le funeste voyage.


Trois personnes sont toujours hospitalisées, dont un blessé transféré vers Rabat, selon les médias espagnols, souffrant de graves blessures au niveau du bras.

Les trois membres de l’embarcation, deux Espagnols et un Marocain résidant en Espagne seront poursuivis pour trafic de migrants.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page