Maroc

La Province d’Aousserd forme ses élus locaux

Le conseil de la province d’Aousserd a organisé, jeudi à Dakhla, une session de formation au profit des élus locaux, en partenariat avec l’Institut républicain international (IRI), sous le thème « Le renforcement des capacités de l’acteur local, une pierre angulaire sur la voie de la promotion de la gouvernance territoriale ».

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahmane El Jaouhari, a indiqué que cette session de deux jours vise l’amélioration des capacités en matière de gestion de la chose locale sur tous les plans, compte tenu de l’importance de la formation dans l’accompagnement des transformations rapides dans ce domaine.


Il s’agit d’une initiative louable à même de développer les compétences des élus et acteurs locaux en vue de promouvoir leur action à l’échelle de la province, a-t-il souligné, estimant que cette session aidera à peaufiner les connaissances des preneurs de décision pour faire face aux problématiques relatives à la gestion des communes territoriales d’Aousserd.

Pour sa part, le président du conseil provincial d’Aousserd, Cheikh Banane, a noté que cette formation contribuera à consolider les capacités des élus dans la prise de décisions au niveau local, conformément aux attributions et aux lois organiques relatives aux collectivités territoriales du Royaume. 

Au cours de cet évènement, il sera procédé à la présentation de plusieurs expériences internationales concernant l’élaboration d’un budget participatif, a-t-il fait savoir, ajoutant que cette approche permet aux diverses parties prenantes de faire part de leurs avis et propositions sur ce sujet.

Sur la même lignée, Imara D. Crooms, représentant de l’IRI au Maroc, a exprimé sa satisfaction quant à la coopération avec le conseil provincial d’Aousserd dans le domaine de la gouvernance locale, saluant l’engagement des deux parties en faveur de la réalisation de cet objectif. 

A cette occasion, le conseil provincial d’Aousserd et l’Institut républicain international ont signé un mémorandum d’entente visant à adhérer aux initiatives de coopération afin de renforcer les systèmes de la gouvernance participative. 

L’objectif est de consolider davantage les capacités de la société civile et de donner un nouvel élan au processus d’interaction entre les élus et la société pour répondre aux besoins de la population de la province. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page