Maroc

La famille…

La famille de la musique marocaine, plus précisément du jazz marocain, s’est donné rendez-vous à la fin d’année 2015 à Mogador. Comment ne pas y avoir pensé plus tôt ? Et bien, il n’est jamais trop tard pour bien faire, et Essaouira l’a fait ! Rassembler les musiciens marocains pour un festival en toute intimité autour du jazz pour partager, créer, rêver ensemble. Cela fait du bien aux oreilles, au public et aux musiciens eux-mêmes. Ils sont unanimes: Essaouira les a rassemblés comme personne ne l’a fait auparavant, privilégiant une programmation 100% marocaine avec un line up transgénérationel. Des propositions à foison, faisant voyager le jazz en Amérique, en Afrique, en Amérique latine, dans les deux rives de la Méditerranée ou encore au Maroc. Les frères Souissi, en vétéran de la musique jazz et des grands standards, ou encore Majid Bekkas et les Why Not sont venus, avec tout leur savoir, partager et donner à cette jeunesse créative formée par Othman El Kheloufi, Tarik Hilal ou Mahmoud Chouki, assoiffée d’apprendre. Un beau mélange ressenti par le public venu nombreux applaudir à Dar Souiri la journée ou au Sofitel le soir. Essaouira, qui a brillé de mille feux en cette fin d’année, a offert un mois de décembre ensoleillé aux amoureux de la ville venus principalement d’Angleterre, de France ou encore d’Espagne. Jamais la ville n’a connu pareille affluence en cette période de fêtes. Il s’agit sûrement d’un cadeau pour la récompenser de penser à la culture encore une fois, en créant un autre rendez-vous pour la musique. De grandes personnalités même sillonnaient les rues, des diplomates, intellectuels, grands journalistes du monde entier. Il y avait même un air de BBC… L’ambiance était incroyable, l’esprit d’Essaouira était là, un esprit fédérateur qui accueille avec plaisir tout amoureux de la culture.  



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page